Bulles et baiser du Jour de l'an; bon, nécessaire et amusant de savoir

Publié le 29/12/2015 à 10:13

Bulles et baiser du Jour de l'an; bon, nécessaire et amusant de savoir

Publié le 29/12/2015 à 10:13

Photo: Bloomberg

Lorsque l'horloge sonnera ses douze coups, les Espagnols seront vêtus de sous-vêtements rouges, les Sud-Africains jetteront leurs meubles par la fenêtre et des Péruviens boxeront. Tous pratiqueront leurs traditions pour faire le pont vers la prochaine année.

Ici, dans notre patrie, les Québécois toasteront et se bécoteront.

Voici votre guide bulles et baiser; bon, amusant et nécessaire de savoir, pour votre célébration de la veille du Jour de l'an.

Retrouvez-moi sur Twitter | Courriel | LinkedIn.

Pop! Les bulles et le toast

Bon de savoir

Les origines du mot « toast » sont attribuées à une pratique romaine du 17e siècle pour rendre la piquette plus potable. Avant de verser le vin, un morceau de pain grillé, voire brûlé, était placé au fond du verre pour absorber ses saveurs indésirables, tout en diminuant son acidité.

Quant à la tradition du toast, elle est associée à un rite du Moyen Âge. Les chevaliers entrechoquaient leurs verres, pour qu’en déborde le vin dans celui de l’autre. Des regards soupçonneux s’échangeaient jusqu’à ce que l’autre prenne une bonne gorgée. En avalant avec confiance, le vin venu du verre de l'autre, le chevalier indiquait l’absence de substance empoisonnante. 

Plus tard dans l'histoire, pour prouver que le vin n’était pas envenimé, le bon hôte trinquait le premier de la carafe commune. Après avoir gouté, sans avoir détecté d'arrière gout, il annonçait à ses invités que le vin était bon avec: « À votre santé ». Les convives buvaient à leur tour sans inquiétude.

De nos jours, le cérémonial du toast est basé sur ​​la convivialité et la fête et non pas sur la boisson. Bien que plusieurs hôtes servent du champagne, il est parfaitement acceptable d’inaugurer la nouvelle année avec un breuvage non alcoolisé tel que de l’eau pétillante, une boisson gazeuse ou même du jus.

Amusant de savoir 

• Il faut six tours pour retirer le muselet (la cage métallique) du bouchon de champagne.

• Le bouchon de champagne est éjecté à une vitesse d’environ 65 kilomètres à l'heure.

• La pression à l'intérieur de la bouteille est la même que celle qui se trouve à l’intérieur d'un pneu d’autobus, soit six atmosphères.

• Il y a environ 49 millions de bulles à l'intérieur d'une bouteille de champagne. Donc, 9 800 000 millions petites bulles pétilleront en vous, après votre premier verre. Vous ne me croyez pas ? Comptez-les et donnez-m'en les résultats en m'écrivant, julie@etiquettejulie.com.

• On dit que la coupe de champagne a été modelée sur un des seins de Marie-Antoinette.

• Marilyn Monroe a déjà pris un bain de champagne. Il a fallu 350 bouteilles pour remplir sa baignoire.

Devrait savoir

Ne mettez jamais votre champagne au congélateur.

Réfrigérez-le en seulement vingt minutes, dans un sceau avec de la glace. Vous êtes pressé? Ajoutez du sel à votre sceau pour réduire la température de l’eau et ainsi servir vos bulles en une dizaine de minutes.

Servez le champagne en tenant la bouteille de pleine main par le bas, avec l’étiquette vers vos invités. Ne versez jamais en tenant la bouteille par son col.

Le champagne se sert au deux-tiers dans des verres tulipes et au trois-quarts dans des flûtes. Ne versez jamais jusqu’au bord du verre.

Terminez le service de chaque verre en tournant la bouteille vers le haut, pour laisser tomber les dernières gouttes dans chaque verre et non à ses côtés.

Tenez votre verre par sa tige. Ainsi, vous n’altérez pas la température du champagne et ne souillez pas votre verre de vos doigts.

3, 2, 1! Les bonnes manières du bon baiser de minuit

Bon de savoir

La raison pour laquelle nous faisons du bruit à minuit, avec des feux d’artifice, des sifflets, des flûtes et des trompettes, est pour chasser les mauvais esprits ainsi que pour nous attirer la bonne chance. 

C’est dans l’antiquité romaine qu’est née la tradition de la veille du Jour de l’an avec les Saturnales. Près du solstice d’hiver, les Romains fêtaient et s’embrassaient toute la nuit, jusqu'à l’épuisement…

Selon la légende, votre relation avec la première personne que vous embrasserez à minuit s’améliorera. Choisissez bien l’heureux élu.

Certaines personnes croient que ne pas être embrassé à minuit apportera une année de solitude.

Amusant de savoir

• La science du baiser est appelée la philamatologie.

• Deux tiers des personnes s’inclinent vers la droite pour embrasser.

• Un baiser passionné brûle 6,4 calories par minute.

• Un baiser (Kiss) Hershey contient 22 calories.

• Une personne passe en moyenne deux semaines de sa vie à embrasser.

• Trente-trois pour cent des personnes ouvrent leurs lèvres en embrassant.

Devrait savoir

Votre premier « beau bec » de l'année devrait être réservé pour celui ou celle qui vous accompagne. Embrassez-vous tendrement, mais rapidement. Même si vous êtes nouvellement fiancés, les gens autour de vous pourraient être mal à l'aise, fâce à un baiser allongé.

Pour les autres accolades, le protocole est de passer des membres de votre famille à vos amis selon la séniorité et la longévité de vos liens.

Si vous êtes allé à la fête seul, non accompagné, il est parfaitement acceptable de planifier votre premier baiser de l’année avec un inconnu qui vous plait. Après tout, c'est la veille du Jour de l’an et il y a de la magie dans l'air! Soyez stratégique et placez-vous pour être bien visible quand minuit sonnera et que tous crieront : « Bonne année ! ». Soyez prêt pour toutes les possibilités. Ce premier échange pourrait être sur la joue ou sur les lèvres. Observez le langage non verbal de l'autre et positionnez-vous en fonction de vos sentiments.

Et que faire si vous êtes coincé? Vous anticipez qu’un bouche-à-bouche s’en vient de celui qui a un peu trop bu et qui n’est pas du tout votre genre.

Faites poliment contact avec ses yeux. Placez vos mains sur ces épaules. Reculez-vous un peu. Levez vos mains vers le haut et exclamez-vous du traditionnel « Bonne année ! ». Faites demi-tour et passez au suivant.

Peu importe comment vous célèbrerez la venue de la nouvelle année, je vous souhaite qu’elle soit votre meilleure à date et que nous aurons la chance de collaborer.

À propos de ce blogue

Julie Blais Comeau est la fondatrice d'etiquettejulie.com, une firme spécialisée dans les relations interpersonnelles. Notre blogueuse est certifiée en étiquette des affaires, protocole international, intelligence interculturelle et service à la clientèle. Auteure de Projetez confiance et crédibilité, ainsi que de Quoi dire, comment faire et quand?, elle est conférencière, animatrice d’atelier, ainsi qu'une collaboratrice média en demande. Bénéficiant d’une expérience solide en gestion et ressources humaines, c’est avec un dynamisme contagieux qu’elle partage les règles, trucs et astuces de l'ère numérique. Ce blogue, "Questions d'étiquette", est à votre service, vous conseille et vous guide. "Adieux faux-pas et embarras! Bonjour confiance et crédibilité." Écrivez à Julie, julie@etiquettejulie.com et elle vous répondra.

Julie Blais Comeau