Tout l'immobilier québécois vaut plus de 1000000000000$

Publié le 15/05/2017 à 10:55

Tout l'immobilier québécois vaut plus de 1000000000000$

Publié le 15/05/2017 à 10:55

[123RF]

L’immobilier représente une part importante de la richesse d’un pays ou d’une province. Sa valeur totale surpasse largement les revenus annuels d’une économie.

En 2016, la valeur totale des propriétés immobilières (incluant les immeubles résidentiels, commerciaux, industriels et les terrains) a atteint 1,07 billion de dollars au Québec, selon les données concernant les évaluations municipales publiées par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT). Selon l'échelle longue, un billion vaut mille milliards.

Cette somme représente 2,7 fois le PIB de la province. À noter que le ratio était également de 2,7 pour le monde entier en 2015, selon le rapport Savills.

La croissance de la valeur de l’ensemble du parc immobilier par rapport à 2006 a été de 91%. Il y a 10 ans, le parc immobilier valait 560G$ en dollars de 2006. Une partie du gain s’explique par le nombre d’unités d’évaluation qui a crû de 13% suite à l’ajout de nouvelles constructions.

Toutefois, l’augmentation de la valeur moyenne d’une propriété représente le principal facteur ayant entraîné la hausse. Selon le type de propriété, la valeur moyenne a progressé de 27% à 149%.

Les propriétés résidentielles

Au total, 72% de ce qui constitue le parc immobilier québécois sont des propriétés résidentielles. Pour plusieurs ménages, leur habitation est le plus gros actif qu’ils possèdent.

Le secteur résidentiel représente à lui seul plus de 2,4 millions de propriétés pour une valeur totale dépassant 735G$ en 2016. Le MAMOT a comptabilisé plus de 1,7 million d’habitations d’un logement excluant les condos pour une valeur totale de 455G$ et près de 400 millions de multiplex (2 logements et plus) dont la somme des valeurs atteint 179G$.

Croissance fulgurante des condos

Toutefois, le secteur qui retient particulièrement l’attention, c’est celui des condos. La portion du marché qu’il occupe est largement inférieure à celle des autres propriétés d’un logement, mais sa croissance a été fulgurante.

La dernière décennie a été incontestablement celle des condominiums résidentiels. Le nombre de condos est 77% plus élevé en 2016 qu’il l’était en 2006. Si l’on compare, le nombre de propriétés d’un logement autres que les condos a crû de 15% sur les mêmes 10 années.

Le secteur des multiplex a, quant à lui, été plutôt délaissé dans la dernière décennie. Le nombre de 2 à 5 logements sur le territoire a augmenté de 7% et celui des 6 logements et plus de 5% entre 2006 et 2016.

Avec les stocks de copropriétés neuves invendues qui atteignaient des sommets il y a encore peu de temps, la construction de ce type de résidence a considérablement ralenti. Plusieurs promoteurs se sont tournés vers le secteur des multiplex lorsque les ventes ont commencé à se faire plus difficiles.

Aujourd’hui, les stocks de condos invendus ont redescendu. La construction se poursuit, mais n’a pas retrouvé sa cadence des meilleures années. Même si le rythme de construction est moins effréné, ce secteur continue de croître à une vitesse plus élevée que celui des autres résidences d’un logement.

Avec des terrains vacants de moins en moins nombreux dans les secteurs urbains et une population en croissance, la copropriété représentera une part de plus en plus importante du marché immobilier avec les années.

Lire mes autres articles

Me suivre sur Twitter : @JFontaineJLR

À propos de ce blogue

Économiste chez JLR Solutions foncières, Joanie Fontaine analyse le marché immobilier et ses différentes composantes. Titulaire d’une maîtrise en économie, elle réalise des études statistiques à partir de la base de données de JLR comptant plus de 6,5 millions de transactions, en plus des rôles d’évaluation municipale, des permis de construction et des recensements de Statistique Canada. JLR est la seule entreprise au Québec à disposer de l’historique de toutes les transactions immobilières réalisées depuis 1986.www.jlr.ca

Joanie Fontaine

Sur le même sujet

Le 1111 Atwater ne mise pas sur la clientèle du Grand Prix

07/06/2019 | Martin Jolicoeur

«Il existe bien plus d’argent au Québec que ce que l’on croit généralement», affirme son promoteur, Francis Charron.

Le marché de la propriété de luxe en croissance au Québec

21/05/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Dans la région de Mtl, 3% des unifamiliales vendues en 2018 ont été acquises au coût de 980 000$ ou plus.