Immobilier: rebond dans le secteur des copropriétés en février

Publié le 08/03/2016 à 07:29

Immobilier: rebond dans le secteur des copropriétés en février

Publié le 08/03/2016 à 07:29

(Photo: Fotolia)

Les ventes de propriétés résidentielles ont crû en février dans la province. La progression des ventes dans la RMR de Montréal est encore largement responsable de cette croissance. Cette région connaît des hausses de ventes supérieures à la moyenne québécoise depuis plusieurs mois.

Selon les actes notariés et publiés au Registre foncier du Québec compilés par JLR (incluant les ventes par courtier, entre particuliers et les constructions neuves), il y a eu 2 769 ventes dans le secteur des unifamiliales en février 2016, soit une augmentation de 4% par rapport à février 2015. Le prix médian continue sa lente progression avec une augmentation de 1% pour s’établir à 223 000$. À noter, par contre, que l’augmentation de la proportion des ventes effectuées dans la RMR de Montréal pourrait baisser légèrement le prix médian à la hausse puisque les propriétés sont généralement plus chères dans cette région.

On note une hausse des transactions du côté des copropriétés avec 20% plus de ventes qu’en février 2015. Il s’agit d’un deuxième mois consécutif de hausse après une année 2015 marquée par un faible niveau de ventes. La copropriété médiane a été vendue 244 900$ en février 2016, soit à un prix 6% plus élevé que l’année dernière. Au cours des dernières années, le prix des copropriétés est demeuré plutôt constant. Il s’agit donc d’une hausse surprenante.

Dans l’ensemble, le marché de la copropriété semble vouloir rebondir en ce début d’année. Les hausses du mois de février ont été particulièrement élevées. Si la tendance haussière persiste au cours des prochains mois, les augmentations seront sans doute plus modestes. Ce sera donc un marché à surveiller ce printemps.

Revue des régions

Historiquement, en février comme en janvier, peu de ventes sont enregistrées et publiées au Registre foncier par rapport aux autres mois de l’année. Par conséquent, le très faible nombre de ventes à Saguenay, Trois-Rivières et Sherbrooke laisse place à beaucoup de variations aléatoires. Il faut donc être prudent dans l’interprétation des résultats pour ces régions. Les RMR de Montréal et Gatineau se distinguent par des augmentations de ventes particulièrement élevées en février. Dans les autres régions, les ventes ont, au contraire, fléchi.

Février 2016 - JLR

Pour plus de détails sur votre région, consultez le Radar immobilier.

À suivre

Les mises en chantiers se sont contractées au Québec l’an dernier, selon les données de la SCHL, 37 926 logements ont été construits en 2015 dans les centres urbains et ruraux (plus de 10 000 habitants). Il s’agit du deuxième plus faible total après l’année 2013 où 37 758 mises en chantier de logements avaient été recensées. Au cours des 3 dernières années, le nombre de mises en chantiers a considérablement diminué par rapport aux années précédentes. Le marché s’ajuste ainsi au ralentissement des ventes des dernières années. Les mises en chantiers de copropriétés ont particulièrement fléchi en 2015, ce qui devrait aider ce marché à se rééquilibrer tranquillement.

En ce sens, les statistiques sont encourageantes pour février, par contre, la journée ouvrable supplémentaire en février 2016 est probablement responsable d’une partie de la hausse des ventes. La période où la majorité des transactions de ventes au Registre foncier s’effectue approche à grands pas. C’est à ce moment qu’il sera possible de déterminer s’il y aura une reprise significative des ventes en 2016.

Lire mes autres articles

Me suivre sur Twitter : @JFontaineJLR

À propos de ce blogue

Économiste chez JLR Solutions foncières, Joanie Fontaine analyse le marché immobilier et ses différentes composantes. Titulaire d’une maîtrise en économie, elle réalise des études statistiques à partir de la base de données de JLR comptant plus de 6,5 millions de transactions, en plus des rôles d’évaluation municipale, des permis de construction et des recensements de Statistique Canada. JLR est la seule entreprise au Québec à disposer de l’historique de toutes les transactions immobilières réalisées depuis 1986.www.jlr.ca

Joanie Fontaine

Sur le même sujet

Le 1111 Atwater ne mise pas sur la clientèle du Grand Prix

07/06/2019 | Martin Jolicoeur

«Il existe bien plus d’argent au Québec que ce que l’on croit généralement», affirme son promoteur, Francis Charron.

Le marché de la propriété de luxe en croissance au Québec

21/05/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Dans la région de Mtl, 3% des unifamiliales vendues en 2018 ont été acquises au coût de 980 000$ ou plus.