Good job

Publié le 02/05/2013 à 15:52

Good job

Publié le 02/05/2013 à 15:52

Encourager pour garder la motivation allumée [photo : shutterstock.com]

BLOGUE. Vous pouvez répéter « Good job! » jusqu'à 10 fois par jour et même l’accompagner d’une tape dans le dos, vous n'encouragerez personne. Pour motiver quelqu’un, votre mot d’encouragement doit être beaucoup plus précis que ça.

L’ABC de l’encouragement

Exprimer votre reconnaissance de façon claire et précise contribue à entretenir la motivation de vos troupes. Mais si l’art de la reconnaissance est simple, il demande de respecter les trois règles de base suivantes : 

A — Nommez la personne à qui vous vous adressez. Si vous travaillez dans un milieu multiethnique, apprenez à prononcer correctement les noms. En cas de doute, validez.

B — Nommez la situation. Exemple : « Merci (ou Bravo ou Félicitations) Dominic, pour ta présentation ».

C — Nommez la raison pour laquelle vous trouvez que c’est une « good job ». En quoi la présentation de Dominic est-elle particulièrement réussie? « Merci (ou Bravo ou Félicitations) Dominic, pour ta présentation, j’ai particulièrement apprécié telle et telle chose. »

Et pour continuer sur le sujet de mon dernier billet (la responsabilisation), n’oubliez pas de parler de l’impact de ce que la personne a fait sur l’ensemble du service ou de l’entreprise. 

Les tueurs de motivation

Même bien exprimés, les mots d’encouragement ne sont pas tout : votre comportement parle autant que vos paroles. Voici quelques erreurs fréquentes qui tuent la motivation :

La microgestion. Rien ne sert de souffler dans le cou de tout le monde, d’aller tout le temps vérifier où ils sont rendus. Ou, pire, comme je l’ai vu récemment, déléguer quelqu’un pour le faire à votre place. Vous envoyez le message que vous ne faites pas confiance.

Ne pas déléguer ou mal déléguer. Lorsque vous distribuez les tâches, assurez-vous de le faire équitablement et de manière transparente. Par exemple, demander la même chose à deux personnes différentes sans les prévenir est une erreur qui tue la motivation et entache votre crédibilité. Aussi, une fois que vous avez délégué une tâche, laissez l'autre la réaliser, ne dédoublez pas la tâche.

Être d’humeur inégale. Évitez les sautes d’humeur — une journée enthousiaste et le lendemain renfrogné —, cela peut donner l’impression que vous avez changé d’idée. Si vous avez besoin de ventiler des mauvaises nouvelles, trouvez un autre exutoire que l’équipe.

Retirer une tâche à quelqu'un pour la donner à un autre. Quand vous distribuez les tâches, assurez-vous que les personnes ont ce qu’il faut pour les réaliser. Si elles sont en apprentissage, donnez-leur la chance d’apprendre.

Comment encourager quelqu’un qui a un défi de performance?

Quand votre encouragement vise à aider quelqu’un à s’améliorer, les règles de base sont les mêmes que pour toute personne — nommez, précisez —, j’en ajouterais une autre : parlez d’avenir. Soulignez ce qui va bien et parlez de la prochaine fois (ex. : « Ce que j’aime dans ce que tu as fait, c’est telle ou telle chose, la prochaine fois, il faudrait aussi... »)

Parler du passé est inutile, on ne peut pas le changer; en parlant d’avenir, vous restez positif, vous êtes motivant. Vous inspirez l’action.

_________________________________

À propos du blogue Gestionnaires inspirants

Ce blogue tire son nom du dernier ouvrage d’Isabelle Lord, Gestionnaires inspirants : les 10 règles de communication des leaders. Il souhaite éveiller les consciences sur les comportements de gestion nuisibles et fournir des pistes d’amélioration sous forme de conseils ancrés dans le quotidien des dirigeants de tous niveaux.

Formatrice et coach professionnelle certifiée (PCC), l’auteure est présidente de Lord Communication managériale. Entrepreneure-entraîneure au programme Élite de l’École d’entrepreneurship de Beauce, elle offre aussi des formations sur mesure en entreprise ainsi que des séminaires publics, dont le Camp d’entraînement en communication d’influenceChaque mois, on peut également participer à ses webinaires Midis inspirants portant sur des thèmes choisis de la communication de gestion. Enfin, Isabelle Lord a publié à l’automne 2014, son deuxième ouvrage, Le courage de dire : transformez 22 conversations difficiles en communication inspirante

À propos de ce blogue

Isabelle Lord, présidente de Lord Communication managériale, est aussi auteure de plusieurs livres à succès dont «Le courage de dire». Conférencière et coach réputée, Isabelle Lord est reconnue pour son approche pragmatique et stimulante de la communication de gestion. Chaque billet de ce blogue est un instant de réflexion sur vos communications et une source de conseils éclairés et pertinents en mettre en pratique.

Isabelle Lord

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.