Comment se donner le courage de dire les choses difficiles

Publié le 12/04/2016 à 13:42

Comment se donner le courage de dire les choses difficiles

Publié le 12/04/2016 à 13:42

Ne remettez plus les conversations difficiles, affrontez-les! (Photo: Shutterstock)

Des conversations difficiles, c’est inévitable dans la vie d’un dirigeant. Juste pour vous donner une idée, j’en ai répertorié – et documenté – 22 dans mon livre Le courage de dire, et ce sont seulement les plus fréquentes!

Dans un monde en perpétuelle mutation, c’est impossible de vivre longtemps sans avoir à annoncer une mauvaise nouvelle ou sans avoir à faire face à des publics hostiles. Voici deux trucs qui vont vous aider à profiter de ces conversations difficiles pour démontrer votre courage managérial.

Maîtrisez vos émotions

Souvent, une conversation nous paraît difficile parce qu’on est engagé émotivement avec ce qu’on a à dire ou avec la personne en face de nous. Alors, la première chose à faire est de vous distancier de vos émotions. C’est la condition sine qua non pour vous donner le courage de parler.

Pour y arriver, il faut d'abord que vous preniez conscience de votre émotion, que vous la nommiez. Frustration, agacement, peur? La peur est une émotion courante devant une conversation difficile – peur de blesser l’autre en lui faisant une critique ou de le démolir en lui annonçant une mauvaise nouvelle, peur de ses réactions – sa colère, ses larmes -, mais aussi la peur d’être jugé.

Si vous avez de la difficulté à identifier votre émotion, posez-vous la question: «qu’est-ce qui me met dans cet état-là?». Dans tous les cas, quand vous voyez que vous essayez d’éviter une conversation, que vous la reportez sans arrêt, vous devez prendre vos distances par rapport à votre émotion.

Voyez venir les objections

Mon deuxième truc consiste à prévoir l’opposition de la personne – ou des personnes – en face de vous. Anticipez leurs questions. Par exemple, vous devez annoncer à un employé qu’il n’aura pas le poste qu’il souhaitait, mais vous ne voulez pas perdre cet employé-là: quelles questions risque-t-il de vous poser et qu’est-ce que vous allez lui répondre? Ou encore, dans un entretien de gestion de la performance, vous devez annoncer à quelqu’un qu’il répond aux exigences du poste, mais qu’il n’aura pas de boni... Qu’est-ce que cette personne risque de vous demander? Si vous savez à quoi vous attendre comme réaction, vous allez réfléchir aux réponses qui vont vous permettre de montrer que vous êtes sensible à ses préoccupations. Et vous vous sentirez plus confiant.

Venez vous pratiquer!

Le courage n’est pas seulement une vertu qui nous est donnée à la naissance. Heureusement! C’est une qualité qui s’acquiert et se développe. C’est même une qualité managériale recherchée. Votre courage s’exprime dans la façon dont vous communiquez, particulièrement quand les enjeux sont importants, les situations délicates ou stressantes.

Mon site: lord-communication.com

Voir le profil LinkedIn de Isabelle Lord Voir le profil de Isabelle Lord

 

À propos de ce blogue

Isabelle Lord, présidente de Lord Communication managériale, est aussi auteure de plusieurs livres à succès dont «Le courage de dire». Conférencière et coach réputée, Isabelle Lord est reconnue pour son approche pragmatique et stimulante de la communication de gestion. Chaque billet de ce blogue est un instant de réflexion sur vos communications et une source de conseils éclairés et pertinents en mettre en pratique.

Isabelle Lord

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.