Avez-vous pris votre température émotionnelle ce matin?

Publié le 01/05/2020 à 08:30

Avez-vous pris votre température émotionnelle ce matin?

Publié le 01/05/2020 à 08:30

Une astuce vraiment pratique... (Photo: Fabio Rodrigues/Unsplash)

BLOGUE INVITÉ. Nous vivons mondialement une situation inédite, pour laquelle nous n’avons aucune référence, ni individuellement ni collectivement. Pour nombre d’entre nous, cela nous a fait aborder les rivages du télétravail sur une base régulière, depuis maintenant plusieurs semaines.

Le hic, c’est que fort souvent nous ne nous donnons pas le temps - ni le droit - de nous arrêter pour analyser comment on se sent ou comment se porte notre niveau d’énergie face à ce changement drastique de notre vie professionnelle. Pourtant, une telle autoanalyse représente un atout indéniable pour booster notre performance et notre productivité.

Comment procéder? En identifiant votre baromètre émotionnel.

Dans la nouvelle situation que nous connaissons tous, il est en effet crucial de se questionner sur notre état émotionnel. Voilà pourquoi aborder la journée avec un pas de recul est un excellent exercice à ajouter à votre agenda quotidien; cela permet d’identifier notre émotion du jour.

> Si vos batteries sont un peu basses…

Certains jours, il se peut que vous ayez une franche baisse d’énergie, que vous soyez loin du maximum de votre forme. Acceptez votre état, et planifiez votre journée différemment. Prenez alors une certaine distance par rapport à votre réalité professionnelle pour vous ménager.

Si vous sentez que votre baromètre est juste un peu plus bas que d’habitude, vous n’avez pas nécessairement à l’identifier ni à le partager avec autrui; ce n’est pas non plus le temps de vous lancer dans des communications exigeantes et de relancer vos clients ou autres intervenants.

> Si l’énergie est à la hausse...

Quand vos batteries sont bien chargées, que vous ressentez une énergie positive et que vous êtes pleine forme, il vous faut capitaliser sur cette énergie. Profitez-en pour entreprendre certaines démarches exigeantes : des communications qui demandent du partage, des communications inclusives et mobilisantes pour vos équipes, etc. C’est aussi le bon moment pour regarder dans le rétroviseur et identifier l’un de vos angles morts professionnels.

Posez-vous alors les questions suivantes : «Est-ce qu’il y a quelqu’un à qui je devrais parler?», «Est-ce qu’une de mes équipes aurait besoin d’un coup de pouce particulier?», etc.

Mettez cette énergie à profit pour partager plus d’informations qu’à l’habitude: envoyez des messages, contactez des intervenants, etc. C’est également l’occasion de remercier les membres de votre équipe, histoire de soutenir leur engagement et leur mobilisation. Comme je le dis souvent, c’est une période particulièrement propice pour soutenir vos troupes : on n’abuse jamais de messages d’encouragement ou de remerciement!

En tant que gestionnaires et professionnels, vous êtes fréquemment confrontés à des difficultés, à des moments de frustration. Dans ces moments-là, il est particulièrement important d’identifier votre état émotionnel et de trouver une façon d’évacuer cette énergie négative afin qu’elle ne se répercute pas dans vos communications. Il faut dès lors porter une attention toute particulière à votre ton de voix, à votre comportement et à votre façon d’aborder les communications. Car sans cela vous risquez fort de nuire au climat de travail.

Bref, pour résumer tout ça, je vous ai concocté un petit vidéo:

À propos de ce blogue

Isabelle Lord, présidente de Lord Communication managériale, est aussi auteure de plusieurs livres à succès dont «Le courage de dire». Conférencière et coach réputée, Isabelle Lord est reconnue pour son approche pragmatique et stimulante de la communication de gestion. Chaque billet de ce blogue est un instant de réflexion sur vos communications et une source de conseils éclairés et pertinents en mettre en pratique.

Isabelle Lord

Sur le même sujet

COVID-19: quel avenir pour les espaces à bureaux?

02/07/2020 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Le travail au bureau de demain matin ne ressemblera pas à ce qu'il était hier, selon des études...

COVID-19 : le burnout vous guette-t-il plus que jamais?

29/06/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Avant la pandémie, 76% des employés souffraient de fatigue professionnelle. À présent, on frôle la catastrophe.

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.