XEF : un nouveau FNB d'iShares pour l’international

Publié le 03/05/2013 à 14:05, mis à jour le 03/05/2013 à 14:31

XEF : un nouveau FNB d'iShares pour l’international

Publié le 03/05/2013 à 14:05, mis à jour le 03/05/2013 à 14:31

BLOGUE. Récemment, iShares a lancé plusieurs nouveaux FNB permettant de diversifier l’exposition d’un portefeuille à l’international. J’ai déjà mentionné dans mon billet sur le iShares MSCI World Index (XWD) que l’offre au Canada n’était pas encore idéale à cet égard. Et bien la situation s’améliore significativement avec ces nouveaux FNB.

Prenons le iShares MSCI EAFE IMI Index ETF (XEF) lancé le 10 avril 2013. Ce FNB reproduit un indice beaucoup plus diversifié (qui compte plus de 2x plus de titres) que le MSCI EAFE traditionnel. Cette diversification additionnelle provient entre autres d'une exposition à des titres de petites capitalisations mondiales qui n’étaient pas auparavant accessibles à travers un FNB au Canada.

Aussi, ce FNB devient le moins cher des FNB d’actions internationales au Canada avec des frais de 0,30 %. Toutefois, comme la plupart des FNB d’actions internationales d’iShares, il investit la totalité de ses actifs dans un FNB aux É-U dont les frais sont de 0,14%. En tant qu’investisseur canadien vous payez donc 0,16 % de plus pour vous éviter les frais de conversion de devises et éviter de détenir des actifs aux États-Unis. Cette structure canadienne peut aussi avoir un impact fiscal supplémentaire, mais étant donné que la distribution de ce FNB est actuellement faible, cet aspect n’est pas majeur.

Dernier point. Ce FNB n’est pas couvert pour la devise. Ce choix fait partie d’une tendance récente des fournisseurs de FNB qui commencent à offrir des fonds d’actions internationales sans couverture de devise. Il était temps!

En somme, c’est un produit qui semble bien ficelé. Espérons que l’actif augmentera rapidement et que ce FNB aura un écart de suivi en ligne avec ces frais de gestion, et ce, malgré le nombre plus important de titres. À terme, si iShares peut faire en sorte que ce FNB investisse directement dans les titres sous-jacents de l’indice (plutôt qu’à travers un FNB aux É-U), on aura enfin accès à un FNB d’actions internationales ayant toutes les caractéristiques désirables.

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), une entreprise dynamique et innovatrice qui offre la première solution de conseils en placements en ligne indépendante, personnalisée et à faible coût. Une approche systématique à long terme combinée à l’utilisation de fonds négociés en bourse (FNB) permet d’offrir des portefeuilles adaptés tant pour les besoins des investisseurs autonomes que pour les investisseurs recherchant une gestion de portefeuille clés en main. « Les FNB démystifiés » est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada. Abonnez-vous à notre liste d’envoi des nouvelles de Placements Idema en visitant notre site web, complétez notre Analyse gratuite ou suivez-nous aussi sur Twitter et facebook.

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Sur le même sujet

FNB: une bonne idée qui est allée trop loin?

BLOGUE INVITÉ. Cette innovation financière pourrait constituer une source d'opportunités pour les investisseurs valeur.

2018: une autre année difficile pour les fonds actifs

10/05/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. Les fonds actifs sous-performent. L'histoire se répète.

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Bourse: il n'y a pas que le conflit commercial qui dérange

Mis à jour le 10/08/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le risque que les taux négatifs de l'Europe et du Japon arrivent un jour aux États-Unis suscite l'émoi.