FNB : Le lent déclin du XIU

Publié le 14/11/2014 à 11:02

FNB : Le lent déclin du XIU

Publié le 14/11/2014 à 11:02

BLOGUE. Lancé en septembre 1999, le iShares S&P/TSX 60 Index ETF (XIU), anciennement le Fonds i60, est le plus ancien FNB au Canada. Il est depuis longtemps le FNB avec le plus d’actifs sous gestion au Canada… et de loin. Avec ses 10 G$ d’actifs sous gestion, il en a 4 fois plus que tout autre FNB au Canada et est une véritable vache à lait pour son gestionnaire générant plus de 16 M$ en revenus, soit 2 fois plus que tout autre FNB au Canada. Ces chiffres impressionnants masquent toutefois une réalité un peu moins reluisante, soit l’effritement graduel du nombre de parts en circulation.

Pour la première fois depuis 2008, le nombre de parts en circulation est descendu sous la barre des 500 M ce mois-ci. Avec 493 M de parts en circulation actuellement, c’est 33% de moins que son niveau record du 29 septembre 2012. Cette baisse s’explique en partie par le plus faible engouement des investisseurs institutionnels pour le marché canadien, eux qui apprécie ce FNB principalement pour sa très grande liquidité.

Une autre raison qui m’apparaît plus fondamentale est la baisse des frais des FNB concurrents. Plusieurs FNB offrent maintenant une exposition comparable au XIU pour des frais de seulement 0,05%, alors que le XIU charge 0,15%. Ces FNB tels que le ZCN, VCN, VCE, HXT et le XIC (offert aussi par Blackrock, le gestionnaire du XIU), ont accumulé collectivement plus de 4 G$ d’actifs. Ces FNB font partie d'une tendance dans l'industrie des FNB, particulièrement au Canada, à baisser les frais de gestion des FNB passifs lorsque l’actif sous gestion augmente. Le XIU est une exception notable. Le ratio de frais de gestion (RFG) du XIU est en effet particulièrement stable depuis plus de 15 ans.

Blackrock a choisi une stratégie de tarification pour le XIU qui lui permet de maximiser ses revenus en supposant que certains investisseurs seront prêts à payer plus cher pour une meilleure liquidité ou pour éviter de cristalliser des gains en capital accumulés. Cette stratégie pourra continuer un certain temps même si elle n'est pas idéale pour les investisseurs. Mais, tôt ou tard, une action du gestionnaire sera requise sinon le lent déclin du XIU se poursuivra…

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). « Les FNB démystifiés » est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada. Suivez-nous aussi sur Twitter et facebook.

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.