Évitez les ordres au marché sur les FNB

Publié le 04/04/2013 à 11:02, mis à jour le 10/04/2013 à 14:52

Évitez les ordres au marché sur les FNB

Publié le 04/04/2013 à 11:02, mis à jour le 10/04/2013 à 14:52

BLOGUE. Lorsque vous exécutez une transaction sur les marchés boursiers, plusieurs options s’offrent à vous. Les plus utilisées sont les ordres au marché et les ordres à cours limité. L’ordre au marché est exécuté au meilleur cours offert au moment où il est exécuté, mais le prix n’est pas connu avec certitude apriori. En ce qui concerne les titres les plus liquides, pour lesquels l’écart entre le cours acheteur et le cours vendeur est faible et la profondeur du marché est importante, un ordre au marché peut souvent être un bon choix. Toutefois, pour les FNB canadiens, il est préférable de ne pas utiliser un ordre au marché. Voici pourquoi.

De façon générale, la liquidité des FNB au Canada provient majoritairement d’un mainteneur de marché, un courtier qui s’assure de maintenir un écart de quelques sous entre le cours acheteur et le cours vendeur. Ce courtier utilise des systèmes automatisés afin d’ajuster constamment les cours en fonction des fluctuations des marchés. Parfois, ce courtier peut se retirer du marché pendant une courte période de temps (aussi peu que quelques millisecondes) et c’est durant cette courte période de temps qu’un ordre au marché peut être exécuté à un cours qui n’est pas avantageux pour un investisseur.

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, si vous désirez exécuter un ordre immédiatement, il est préférable d’envoyer un ordre à cours limité en spécifiant le cours vendeur le plus récent. L’ordre sera fort probablement exécuté immédiatement au cours vendeur (si le lot offert est plus grand que votre ordre), mais vous éviterez la possibilité que votre ordre soit exécuté à un cours très différent.

Cette problématique est d’autant plus présente lors de l’ouverture ou la fermeture des marchés, alors que les mainteneurs de marchés ne sont pas toujours aussi agressifs dans leur tentative de maintenir un écart faible entre le cours acheteur et le cours vendeur.

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), une entreprise dynamique et innovatrice qui offre la première solution de conseils en placements en ligne indépendante, personnalisée et à faible coût. Une approche systématique à long terme combinée à l’utilisation de fonds négociés en bourse (FNB) permet d’offrir des portefeuilles adaptés tant pour les besoins des investisseurs autonomes que pour les investisseurs recherchant une gestion de portefeuille clés en main. « Les FNB démystifiés » est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada. Abonnez-vous à notre liste d’envoi des nouvelles de Placements Idema, complétez notre Analyse gratuite ou suivez-nous aussi sur Twitter et facebook.

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Le retour des aubaines hisse le S&P/TSX à un record

BLOGUE. Il est encore trop tôt pour dire si les titres bon marché et plus cycliques prendront le relais en Bourse.