5 leçons primordiales de leadership bienveillant à tirer en 2023

Publié le 06/12/2023 à 13:33

5 leçons primordiales de leadership bienveillant à tirer en 2023

Publié le 06/12/2023 à 13:33

«Je vous confirme que dans la presque totalité de nos mandats, nous identifions un problème en la matière.» (Photo: 123RF)

EXPERTE INVITÉE. Fin d’année est souvent synonyme de bilans. Resolys n’y échappe pas. 2023 a été une année vraiment (très) occupée. Notre volume d’affaires a littéralement doublé. Enquêtes, analyses et diagnostics, médiations, résolution de conflits et formations diverses. Mécanismes d’intervention multiples, mais variation sur un même thème: le climat de travail.

Que retenons-nous de 2023?

 

1. Encore du travail à faire côté ÉDI

L’équité, la diversité et l’inclusion, ce ne sont pas que des slogans, des politiques et des publicités. Encore faut-il que les bottines suivent les babines. Bien beau les programmes bien affichés, ça fait du bien bon marketing, mais n’oublions pas l’essentiel: que tout ça se traduise par des actions concrètes et mesurables.

Comment y arriver:

• Assurer une meilleure compréhension par tous les intervenants de ce que ça signifie réellement.

• Clarifier les attentes et les objectifs de votre organisation en la matière, et établir des cibles (et les suivre).

• S’instruire pour notamment mieux comprendre la neurodiversité, les besoins des personnes différentes et l’obligation d’accommodement.

• Fournir un réel effort pour embaucher et surtout, maintenir en emploi les personnes issues de la diversité. Bien des gestionnaires versent dans la facilité, trop souvent la fin d’emploi, quand ça devient trop «compliqué» à leur goût. S’entourer de gens qui nous ressemblent c’est facile, mais ça nous empêche d’évoluer.

• Écouter vos équipes, faire de la sensibilisation, en parler!

 

2. Mieux outiller son équipe en gestion de conflits

Le conflit rend inconfortable. On préfère l’éviter alors qu’il est inévitable dans un environnement de travail. J’ai un scoop pour vous: le conflit n’est pas nécessairement négatif! L’important, c’est de savoir le gérer et de ne pas laisser les choses se dégrader. Dans la majorité des cas, gérer le conflit dès sa naissance permet de résoudre rapidement la situation. Dans le cas contraire, la tension monte, le conflit prend de plus en plus d’ampleur et la situation devient parfois hors de contrôle. Rendez-vous service: agissez rapidement et outillez vos équipes en gestion de conflits!

 

3. Encourager le courage managérial

Je vous mentirais en vous disant que ce n’est pas mon sujet chouchou de l’année. Allez consulter mes plus récents articles publiés ici et vous comprendrez ma passion pour le courage managérial. En cette période de bilan, je vous confirme que dans la presque totalité de nos mandats, nous pouvons identifier un problème en la matière.

À (re)lire: Mais où est passé le courage managérial?

Le courage managérial c’est non seulement exercer son rôle et ses responsabilités en temps opportun pour adresser toute situation qui n’est pas alignée avec nos valeurs et nos politiques d’entreprise, mais également veiller au bien-être et assurer la sécurité de ceux qui nous entourent. Toujours pas convaincus de son importance?

À (re)lire: Le courage managérial, éteint à la source?

4. Créer des espaces sécuritaires

Prendre le temps d’écouter avec curiosité, s’ouvrir aux autres, se rapprocher des gens, faire preuve d’ouverture ne sont que quelques exemples de ce que la vice-présidente leader transformation de la Banque Nationale Sophie Ducharme encourage et valorise. Et je suis tout à fait d’accord avec elle.

Son style de leadership? Créer des espaces sécuritaires pour prendre soin les uns des autres. Ce que ça veut dire? S’entraider. Faire preuve de vulnérabilité. Miser sur l’intelligence émotionnelle.

Je seconde. Je vous encourage d’ailleurs à écouter ce balado vraiment inspirant réalisé par l’Alliance de la féminisation du leadership où elle approfondit sa vision du leadership axé sur l’humain et le soin. J’adore!

 

5. Miser sur la prévention

Non, investissez dans la prévention! Je le dis et je le redis parce que d’année en année, nous traçons le même constat: le moins vous investissez pour favoriser la civilité et le respect en milieu de travail et prévenir le harcèlement, plus vous mettez votre organisation à risque.

J’espère que 2023 a été bonne pour vous et votre organisation. Prenez soin les uns des autres à l’approche des Fêtes. N’oublions pas qu’il s’agit d’une période de réjouissance pour certains, mais d’un moment difficile à passer pour d’autres.

 

À propos de ce blogue

Inspiré de l’actualité ou encore pour partager meilleures pratiques et réflexions en la matière, le blogue Bienveillance au boulot traitera de sujets liés au climat et aux relations en milieu de travail. Je souhaite aborder le sujet sous l’angle de la prévention, de la stratégie d’entreprise, des ressources humaines ou des implications juridiques selon le contenu. J’envisage aussi une collaboration pour certains articles et répondre de temps en temps à la question d’un lecteur.

Geneviève Desmarais

Sur le même sujet

Vous avez peut-être tout faux en matière de retour au bureau

Mis à jour à 08:24 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Le «FOMO» serait votre meilleur allié.

Optimiser l'espace pour plus de liberté

Mis à jour le 11/06/2024 | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «On a conçu des zones de concentration, des zones de collaboration, et de repos.»