Pourquoi résister à mieux se connaître ?

Publié le 26/10/2014 à 10:38

Pourquoi résister à mieux se connaître ?

Publié le 26/10/2014 à 10:38

BLOGUE. Depuis deux semaines, j’ai l’opportunité de faire plusieurs conférences donc de rencontrer beaucoup de monde intéressé de près ou de loin soit par le développement de leurs compétences et habiletés de leader authentique ou parce qu’ils veulent intégrer l’approche de coaching à leur approche de gestion.

Dans les deux cas, la prémisse est la même : il faut d’abord se connaître pour mieux connaître les autres. Il faut se gérer soi-même avant d’espérer pouvoir diriger et influencer les autres.

Tout le monde sait cela me direz-vous ! Pourquoi alors, autant de gens résistent à mieux se connaître ?

Découvrez mes billets précédents

Suivez-moi sur Facebook et Twitter

Cela fait combien de temps que vous ne vous êtes pas interrogés sur vos valeurs ? Ce sont pourtant elles qui déterminent pourquoi vous prenez vos décisions. Ce sont elles qui donnent un sens à ce que vous réalisez au quotidien.

Dans quelle mesure vos valeurs ainsi revisitées sont toujours en adéquation avec celles de l’organisation pour laquelle vous travaillez ? Si l’adéquation est plus ou moins présentes, dans quelle mesure cela peut expliquer en tout ou en partie pourquoi vous êtes si épuisé à la fin de votre journée de travail ?

Quelles sont vos préférences individuelles ? Êtes-vous plutôt introverti ou extraverti ? Du type visionnaire ou très pragmatique ? Comment prenez-vous vos décisions ? Préférez-vous avoir un agenda très structuré ou les imprévus vous aident à briser votre routine ?

Quelles sont vos motivations ? Qu’est-ce qui fait que vous avez le sourire aux lèvres pour vous rendre au travail alors que l’on entame le fameux mois de novembre plus sombre et pluvieux ?

Quelles sont vos zones de vulnérabilité ? Avec qui pouvez-vous travailler pour que vos talents puissent exprimer leur plein potentiel et que vos zones de vulnérabilité soient prises en charge par l’expression des talents de votre collègue ?

Ce ne sont ici que quelques exemples des éléments qui font que l’on peut affirmer que l’on a une conscience suffisante de soi pour être en mesure de s’intéresser réellement à l’autre, sans qu’inconsciemment ou consciemment on se sente menacé par la différence de l’autre.

Une fois cet inventaire « identitaire » réalisé, la prochaine étape dans le développement de la conscience de soi est de répondre à la grande question : « Qui suis-je ? » par au niveau de l’Égo mais bien au niveau de votre conscience…

Les grands leaders que vous me nommez souvent comme ceux que vous admirez comme Nelson Mandela, Steve Jobs, Mère Teresa, Céline Dion ou Oprah Winfrey, sont tous passés par là et pour ceux qui sont encore vivants, ils continuent d'investir en eux au quotidien.

Oui, il s’agit bien de croissance personnelle dans un contexte de développement professionnel. Parce que nous sommes des humains à part entière qui en définitive, au travail comme à la maison, cherchons à aimer et à être aimés.

Réagissez! Dans quelle mesure faîtes-vous un « check-in » avec vous-même sur une base régulière ? Si oui, à quelle fréquence et comment réalisez-vous cela ?

Bonne semaine !

Pour vous, chers lecteurs du blogue « Regard du coach », voici une invitation gratuite.

En 2014, j’ai choisi d’accompagner gratuitement et en mode virtuel tous ceux qui veulent réaliser la démarche d’autocoaching à partir de mon livre : « Oser le Monde en Soi : Choisir d’être et agir en leader authentique ». C’est ma façon de partager ma conviction voulant que plus il y aura de personnes ayant choisi d’être et agir en leaders authentiques dans le monde, moins nous serons témoins de conflits et de souffrances inutiles. Par conséquent, il y aura plus de respect relativement à la différence de l’autre et de collaboration en vue d’une performance individuelle et organisationnelle accrue.

Je vous invite donc à vous joindre aux 3400 personnes qui ont déjà dit « oui » à cette invitation à l’échelle de la francophonie. Pour ce faire, cliquez sur le bouton « J’aime » de la page Facebook d’UniVers Un Monde en Soi et visitez la page quotidiennement pour y trouver des sources d’inspiration, des références ainsi qu’un groupe de personnes engagées. Mon intention est que cette démarche audacieuse et utile soit plus simple à démarrer et à poursuivre.

Faites circuler la bonne nouvelle si le cœur vous en dit!

À bientôt!

 

 

 

À propos de ce blogue

Vous faites face à des défis complexes ? Geneviève Desautels dévoile ici des cas réels auxquels des dirigeants ont été exposés. Et puisqu’il y a toujours une solution, la saine distance et l’expertise de la consultante, coach certifiée, présidente d'Amplio Stratégies, illuxi et Examen Dux, éclaireront votre prise de décision.

Geneviève Desautels

Blogues similaires

Les «buzzwords» polluent-ils votre marketing?

11/03/2021 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Entre vocabulaire à la mode et langue de bois, il n’y a souvent qu’un pas...