Observer, penser et agir avec l’esprit du débutant

Publié le 24/08/2021 à 08:00

Observer, penser et agir avec l’esprit du débutant

Publié le 24/08/2021 à 08:00

(Photo: 123RF)

 

«Dans l’esprit du débutant, il existe de nombreuses possibilités, dans l’esprit de l’expert, il y en a peu» — Shunryu Suzuki, moine bouddhiste (traduction libre) 

BLOGUE INVITÉ. Au début de l’été, j’avais l’intention de poursuivre ma cadence d’écriture malgré les vacances sous prétexte que j’aime écrire et que c’est un moyen privilégié pour moi d’être en contact avec vous et cela me nourrit à plusieurs égards.

En faisant mes recherches pour écrire mon texte de juillet, il y avait une thématique récurrente qui prenait différentes formes dont celles-ci; la déconnexion durant les vacances. En d’autres termes, apprendre à ne rien faire pendant un certain temps pour être plus productif par la suite, et se débarrasser de la fatigue que l’on appelle maintenant «pandémique». Cet épuisement est directement lié avec tout ce que l’on vit physiquement, émotionnellement, socialement, et économiquement depuis mars 2020.

J’ai donc décidé d’expérimenter avec l’esprit du débutant — une pratique tirée du bouddhisme qui consiste à garder une ouverture d’esprit et à faire preuve d’humilité tout au long de son apprentissage — ces beaux concepts qui sont rarement accessibles à ceux qui entreprennent au sens propre et au sens figuré. Cela m’a donc amené à prendre de vraies vacances incluant des vacances d’écriture.

Avec la curiosité du débutant, j’ai choisi d’apprendre à ne rien faire… Il y a quelque temps encore, le simple fait d’énoncer cette expression me rendait inconfortable (le mot est faible), car c’était un concept inconnu. J’ai d’abord découvert ce qu’implique l’acte de «ne rien faire» pour moi: ne pas faire de plans pour la journée, me reposer, restreindre le nombre de choses à faire durant les vacances, prendre plus de temps qu’à l’habitude pour réaliser mes rituels de vie au quotidien et m’écouter penser.

Concrètement, cela m’a permis de partir en balade sans mon téléphone plus souvent qu’à l’habitude. J’ai aussi réalisé que mon esprit se repose encore plus lorsque je fais quelque chose de nouveau ou de moins habituel. C’est ainsi que j’ai entre autres pris conscience que je souhaitais davantage jouer et m’amuser au quotidien.

 

Un remède tout simple et gratuit

Alors que la rentrée est à nos portes, j’ai envie de nous inviter à développer notre esprit pour observer, penser et agir avec les yeux et l’esprit du débutant. Le travail en mode hybride, à 100% à distance ou 100% en présentiel dans un contexte pandémique avec des règles sanitaires qui se complexifient et qui se multiplient va nécessairement nous faire vivre de multiples changements au niveau personnel et professionnel.

Imaginez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes qui découvrent en ce moment la garderie, la maternelle, une nouvelle école, de nouveaux professeurs, l’école secondaire, l’université, le marché du travail… Ils ont besoin de modèles pour demeurer curieux et positifs face aux changements qui peuvent faire peur au premier abord, mais qui regorgent d’opportunités d’apprentissage sur soi, sur les autres, sur la vie en général.

J’ai aussi beaucoup lu cet été et cela m’a encore confirmé à quel point, on ne peut pas donner aux autres ce que l’on ne s’offre pas à soi-même, et ce, à tous les niveaux et sur tous les plans.

Je nous invite donc à être généreux de notre temps, de nos encouragements, de notre amour et support d’abord envers nous-mêmes et envers les autres, que ce soit envers nos collègues et patrons ou avec de purs inconnus.

Essayez pour le plaisir de sourire plus souvent à un étranger. Votre esprit fera quelque chose de différent, cela vous fera du bien d’avoir donné, vous recevrez peut-être un sourire en retour qui vous fera du bien. Vous débuterez votre réunion en étant plus énergisés et ouverts aux idées des autres. Vous pourrez ainsi collaborer davantage et innover ensemble tout cela dans le but de performer en équipe, de façon durable et saine.

Vous croyez que c’est de la pensée magique? Je vous mets au défi de le faire avec l’esprit du débutant. Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner.

Forte de cette expérience que je vous souhaite positive, votre imagination regorgera d’idées pour poursuivre ces petits gestes différents qui vous permettront de prendre soin de votre santé mentale et de contribuer positivement à prendre soin de celle des autres.

Nous sommes dans une ère de renaissance… L’observer et agir avec les yeux du débutant vous permettra certainement d’augmenter votre niveau d’énergie plutôt que d’alimenter votre fatigue pandémique.

 

Mon mot de la fin 

C’est en janvier 2013 que nous avons fait connaissance, alors que l’équipe de rédaction de Les Affaires m’a offert d’écrire régulièrement un billet de blogue en tant qu’experte invitée. Durant toutes ces années, cette tribune a été pour moi un grand honneur et un grand privilège. D’autant plus qu’à part quelques exceptions inhérentes à cette fonction, nos échanges en lien avec mes textes sur les différents réseaux sociaux ont toujours été empreints de respect et vous m’avez souvent apporté un angle de réflexion différent qui m’a fait énormément grandir tant dans ma façon d’être que d’écrire. 

Il y a quelques semaines, j’ai célébré mes 11 ans en tant qu’entrepreneure, et mes 26 ans de carrière. Dans quelques mois, j’entamerai ma cinquantième année. Cet été, en observant avec l’esprit du débutant ce qui était présent en moi, j’ai fait le choix de m’ouvrir à de nouvelles opportunités professionnelles et personnelles.

Il est trop tôt pour vous annoncer ici ce qui sera présent pour moi à compter de 2022. Toutefois, c’est avec beaucoup d’émotions que j’écris ces dernières lignes du blogue «Il y a toujours une solution».

Cette expérience d’écriture pour une tribune aussi prestigieuse que Les Affaires m’aura fait découvrir à quel point il y a quelque chose de fort en moi qui souhaite vous aider à découvrir et à faire évoluer votre leadership authentique et conscient dans toutes les sphères de votre vie.

Merci à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à faire de cette expérience un souvenir très cher à mon cœur.

Sachez que nous pouvons demeurer en contact sur les différents réseaux sociaux et que ce sera un plaisir d’échanger et de partager avec vous.

 

À propos de ce blogue

Vous faites face à des défis complexes ? Geneviève Desautels dévoile ici des cas réels auxquels des dirigeants ont été exposés. Et puisqu’il y a toujours une solution, la saine distance et l’expertise de la consultante, coach certifiée, présidente d'Amplio Stratégies, illuxi et Examen Dux, éclaireront votre prise de décision.

Geneviève Desautels

Sur le même sujet

Blogues similaires

Les «buzzwords» polluent-ils votre marketing?

11/03/2021 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Entre vocabulaire à la mode et langue de bois, il n’y a souvent qu’un pas...