Titres à surveiller: TransForce, Nike et Dorel

Publié le 27/09/2013 à 09:19, mis à jour le 27/09/2013 à 09:30

Titres à surveiller: TransForce, Nike et Dorel

Publié le 27/09/2013 à 09:19, mis à jour le 27/09/2013 à 09:30

Nike (NKE, 70,34$ US) : solides résultats

Sterne Agee hausse sa recommandation de «neutre» à «achat».

Au premier trimestre, la société rapporte un bénéfice de 0,86$ US par action, comparativement à un consensus à 0,78$ US.

Les ventes sont somme toute conformes aux attentes, mais le coût de la marchandise a été moindre.

Sam Poser indique qu’une hausse des commandes, une amélioration sentie des conditions d’affaires en Europe de l’Ouest, et des signes que la Chine retournera à une croissance dans les deux chiffres à compter de 2015, l’amènent à hausser sa recommandation.

L’analyste s’attend à ce que le 9 octobre, lors d’une rencontre avec les investisseurs, la direction présente un plan de développement sur trois ans. Celui-ci devrait contenir un objectif de ventes d’au moins 36 G$ US, avec une marge BAII de 14-15%, ce qui devrait se traduire pour 2017 par un bénéfice par action se situant entre 4,50$ et 5$ US.

L’anticipation de bénéfice 2014 passe de 2,96$ à 3,04$ par action, celle 2015 de 3,35$ à 3,58$ US.

La cible est à 85$ US.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

François Pouliot

Blogues similaires

Le retour des aubaines hisse le S&P/TSX à un record

BLOGUE. Il est encore trop tôt pour dire si les titres bon marché et plus cycliques prendront le relais en Bourse.

Est-ce la fin des intermédiaires?

BLOGUE INVITÉ. Il faut passer du temps à étudier les entreprises qui vendent directement aux consommateurs.