Titres à surveiller: SNC-Lavalin, Mines Richmont et Héroux-Devtek

Publié le 25/09/2012 à 09:23

Titres à surveiller: SNC-Lavalin, Mines Richmont et Héroux-Devtek

Publié le 25/09/2012 à 09:23

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Mines Richmont et Héroux-Devtek? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

SNC-Lavalin (SNC, 38,21$) : et si un activiste se pointait?

AltaCorp Capital renouvelle une recommandation « surperformance ».

Maxim Sytchev estime dans un premier temps que le portefeuille de concessions de SNC-Lavalin vaut davantage que la valeur que lui accorde le marché. Il accorde personnellement une valeur de 23$ par action au portefeuille (N.D.L.R. le marché accorde autour de 20$) et note que la valeur pourrait être encore plus élevée. L’autoroute 407 connaît en effet une forte progression de rentabilité.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L’analyste estime dans un deuxième temps que SNC présente une occasion pour un activiste. Celui-ci pourrait vendre des concessions à maturité de manière à faire ressortir leur valeur, y aller d’un essaimage partiel ou total du portefeuille et amener un important rachat d’actions. La mise en vente totale de l’entreprise est une possibilité, mais dans le contexte des derniers développements autour de Rona, il ne croit pas qu’elle ait une grande probabilité de succès.

En excluant les bénéfices provenant des concessions, l’anticipation 2012 est pour un bénéfice de 1,18$ par action, celle 2013 est à 1,72$ par action.

La cible est à 50$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

François Pouliot

Blogues similaires

Que disent l'emploi et d'autres signaux pour la suite en Bourse?

BLOGUE. L'emploi est un indicateur contraire parce que le chômage ne peut que s'améliorer après une récession.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?