Titres à surveiller: SNC-Lavalin, Genivar et Vail

Publié le 01/10/2013 à 09:25

Titres à surveiller: SNC-Lavalin, Genivar et Vail

Publié le 01/10/2013 à 09:25

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Genivar et Vail Resorts? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

SNC-Lavalin (SNC, 42,55$) : Altalink est en partie à vendre

CIBC renouvelle une recommandation «surperformance de secteur».

La société annonce que son conseil d’administration a autorisé la vente d’une partie de sa participation de 100% dans Altalink. La filiale détient environ la moitié du réseau de transmission à haut voltage de l’Alberta, 12 000 km de lignes, et couvre 85% du territoire, incluant Calgary et Edmonton.

Paul Lechem indique que l’entreprise d’ingénierie a haussé sa participation à 100% dans la filiale en 2011 à une valeur équivalente à environ 6$ par action de SNC. Il croit que cette valeur atteint maintenant 12$ par action.

SUIVRE SUR TWITTER:F_POULIOT

L’analyste estime que l’annonce est positive en ce que SNC essaie de concrétiser la valeur de ses concessions. Il estime que le processus de vente devrait ultimement forcer le marché à reconnaître à Altalink une valeur qu’il ne reconnaît pas encore.

L’anticipation de bénéfice 2013 est à 1,48$ par action, celle 2014 à 3,07$.

La cible est à 50$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

La Bourse ballotée entre deux maux, à mi-année

Mis à jour le 23/06/2022 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Après le choc de l'inflation, le spectre d'une récession remanie les pions en Bourse.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?