Titres à surveiller: RIM, Jean Coutu et Cott

Publié le 09/01/2012 à 09:14, mis à jour le 09/01/2012 à 09:31

Titres à surveiller: RIM, Jean Coutu et Cott

Publié le 09/01/2012 à 09:14, mis à jour le 09/01/2012 à 09:31

Jean Coutu (PJC.A, 13,22$) : une prescription pour période incertaine

Financière Banque Nationale réitère une recommandation « surperformance ».

Au troisième trimestre, la société rapporte un bénéfice de 0,23$ par action, comparativement à 0,21$ l’an dernier et à une attente maison et un consensus à 0,22$.

Vishal Shreedhar note que le nombre de prescriptions des établissements comparables a augmenté de 5,4%. Malgré les pressions engendrées par l’introduction de nouveaux produits génériques et les nouvelles mesures gouvernementales sur le prix des médicaments, les ventes totales de l’entreprise ont augmenté de 4,1%.

L’analyste note que le modèle d’affaires de Jean Coutu a évolué ces dernières années. La filiale Pro Doc, qui fabrique des médicaments génériques, améliore sa rentabilité et lui permet de s’aligner sur la tendance qui est pour une plus grande pénétration des médicaments génériques.

M. Shreedhar voit positivement le secteur des pharmacies alors que le vieillissement de la population devrait continuer de faire croître le volume des prescriptions. Il estime également que le secteur pourrait être favorisé par les investisseurs dans une période d’incertitude économique en raison de ses caractéristiques défensives.

La prévision de bénéfice 2012 (février) est à 0,87$ par action; celle 2013 est à 0,93$.

La cible est à 15$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Le rallye de fin d'année est déjà enclenché

Édition du 27 Octobre 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Rien ne semble arrêter le mouvement haussier.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?