Titres à surveiller: Research in motion, Apple et Bombardier

Publié le 08/02/2011 à 09:10, mis à jour le 08/02/2011 à 09:15

Titres à surveiller: Research in motion, Apple et Bombardier

Publié le 08/02/2011 à 09:10, mis à jour le 08/02/2011 à 09:15

Photo : Bloomberg

Que faire avec les titres de Research in motion, Apple et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Research in motion (RIMM, 63,22$ US) : la compagnie devrait continuer de surprendre

BMO Marchés des capitaux renouvelle une recommandation « surperformance ».

Tim Long indique que ses récentes vérifications dans différents canaux de distribution de la société sont encourageants. Il estime qu’une forte demande en Amérique latine, en Europe, en Asie et même en Afrique fera plus que contrebalancer des résultats stagnants aux États-Unis.

L’analyste ajoute que le mixte des ventes apparaît favorable au Torch ce qui pourrait se traduire par un prix de vente moyen par unité plus élevé que ce qui était anticipé en février.

M. Long discute aussi de certaines perceptions de marché qui, à son avis, sont erronées. Il croit notamment que les investisseurs focalisent trop sur les résultats nord-américains de RIM, alors que l’international représente maintenant le deux tiers de ses ventes, est un marché deux fois supérieur, et affiche une croissance dans les trois chiffres.

L’analyste note également que, contrairement à la perception, la concurrente directe de RIM n’est pas Apple, mais Nokia. Le prix de vente moyen d’un Blackberry est en effet à 300$ alors que les iPhone d’Apple sont à 600$. Ceux de Nokia sont à 200$. Il estime que le système d’exploitation de RIM est supérieur à celui de Nokia et note que son écosystème progresse plus rapidement.

L’anticipation 2011 est à 6,34$ US et celle 2012 à 7,40$ US.

La cible est à 92$ US.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Bourse: à la recherche du «nouveau normal»

ANALYSE. En attendant la Fed le 21 septembre, le duel entre l'inflation et l'économie soulève des débats.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?