Titres à surveiller: Mines Richmont, Jean Coutu et Air Canada

Publié le 04/07/2012 à 09:16

Titres à surveiller: Mines Richmont, Jean Coutu et Air Canada

Publié le 04/07/2012 à 09:16

Que faire avec les titres de Mines Richmont, Jean Coutu et Air Canada? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Mines Richmont (RIC, 3,96$) : les réserves fondent

Valeurs mobilières Desjardins renouvelle une recommandation « conserver », mais abaisse significativement sa cible.

La société vient de revoir à la baisse ses réserves et sa cadence de production.

Brian Christie explique que la minéralisation dans l’une des parties de la mine Francoeur est inférieure à ce qu’anticipait le modèle de l’entreprise.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

En conséquence les réserves prouvées et probables passent de 136 749 onces d’or à 77 580 onces. La cadence de production est quant à elle abaissée de 30-35 000 onces par année à 20 000 onces.

En raison des radiations qu’entraîne le développement, l’analyste attend maintenant une perte de 0,21$ par action pour 2012 (contre un gain de 0,53$ auparavant). Les flux de trésorerie par action passent de 1,09$ à 1,05$.

Il note que Richmont devrait faire le point sur ses travaux d’exploration sur la propriété Island et discuter de l’économique du projet Wasamac au premier trimestre 2013.

La cible est ramenée de 10,50$ à 7$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Bourse: la Fed souffle le chaud et le froid

BLOGUE. Le nouveau parcours des taux de la Fed est revenu hanter les marchés en passant par Londres.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?