Titres à surveiller: Dollarama, D-BOX et Torstar

Publié le 17/10/2011 à 09:20, mis à jour le 17/10/2011 à 15:54

Titres à surveiller: Dollarama, D-BOX et Torstar

Publié le 17/10/2011 à 09:20, mis à jour le 17/10/2011 à 15:54

Que faire avec les titres de Dollarama, D-Box et Torstar? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Dollarama (DOL, 38,21$) : la concurrence augmente

Valeurs mobilières Desjardins renouvelle une recommandation d’achat.

L’américaine Dollar Tree a converti cette fin de semaine huit magasins Dollar Giant à son nom en Ontario, lors de grandes célébrations d’ouverture.

Keith Howlett dit continuer de s’attendre à ce que Dollar Tree devienne un joueur majeur du magasin à 1$ au Canada. Il s’attend à ce que la conversion se poursuive dans les prochains mois alors que 82 détaillants sont toujours en exploitation sous la bannière Dollar Giant.

L’analyste note que l’offre de produits a été diminuée et harmonisée avec celle des activités aux États-Unis. Le prix courant demeure généralement à 1,25$ par item. Il s’attend à ce que l’offre canadienne se raffine dans les prochains 12 mois et que l’objectif d’ouvrir 25 établissements et plus annuellement soit atteint d’ici 18 à 24 mois.

M. Howlett estime que Dollarama n’en demeure pas moins l’une des histoires de croissance les plus intéressantes du secteur du détail. Il estime notamment qu’elle pourrait bénéficier de la conversion de Zellers en Target et Walmart.

La prévision de bénéfice 2012 (janvier) est à 2,13$ par action, celle 2012 est à 2,45$.

La cible est à 43$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

François Pouliot

Blogues similaires

La Bourse de Toronto s'est invitée aux festivités

BLOGUE. La ruée sur les titres à faible capitalisation rapproche le S&P/TSX de son sommet de février.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?