Titres à surveiller: Couche-Tard, TransCanada et Saputo

Publié le 06/06/2012 à 09:17

Titres à surveiller: Couche-Tard, TransCanada et Saputo

Publié le 06/06/2012 à 09:17

Que faire avec les titres de Couche-Tard, TransCanada et Saputo? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Couche-Tard (ATD.B, 42,39$) : le pari complique-t-il la situation?

BMO Marchés des capitaux renouvelle une recommandation « performance de marché ».

La société annonce qu’elle a renoncé à toutes ses conditions pour acquérir Statoil Fuel & Retail, la principale étant la réception de 90% des actions de l’entreprise.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

Peter Sklar note qu’avec cette décision, le risque que la transaction ne puisse se faire est pratiquement éliminé, ce qui explique la hausse du titre de près de 6% sur la nouvelle. Même s’il croit que Couche-Tard obtiendra maintenant le 90% d’actions qu’elle a en mire, il est à son avis possible qu’elle ne l’obtienne pas.

L’analyste croit que si, au 20 juin (date finale de l’offre), elle s’en approche, elle pourra racheter au marché les actions qui lui manquent. Si, par contre, elle en est éloignée, la transaction devient à son avis plus embêtante.

Il estime que Couche-Tard ne pourrait pas accéder efficacement aux flux de trésorerie de l’entreprise, si ce n’est par le dividende. Cela pourrait à son avis compliquer les ententes financières de l’entreprise, en ce qu’il présume qu’elle comptait partiellement sur cet accès pour financer la transaction.

La cible est à 42$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Un rentrée boursière empreinte d’optimisme nerveux

Édition du 08 Septembre 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Même si sept mois consécutifs de gains pour les grands indices canadien et américains et ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?