Titres à surveiller: Cott, Couche-Tard et Weston

Publié le 24/11/2010 à 09:10, mis à jour le 24/11/2010 à 09:21

Titres à surveiller: Cott, Couche-Tard et Weston

Publié le 24/11/2010 à 09:10, mis à jour le 24/11/2010 à 09:21

Photo : lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Cott, Couche-Tard et Weston? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Cott (COT, 7,69$ US) : un premier aperçu

UBS renouvelle une recommandation d’achat.

Kaumil Gajrawala indique que la société de boisson gazeuse rapportera au quatrième trimestre ses premiers résultats intégrant totalement ceux du fabricant de jus Cliffstar, son acquisition de juillet. Il attend un bénéfice de 0,16$ US par action et introduit une anticipation pour l’exercice 2011 à 0,95$ US.

L’analyste estime que Cliffstar procurera des occasions à long terme, notamment en termes de synergies.

Il souligne que les difficultés de promotion connues chez Walmart semblent maintenant derrière Cott, que la croissance est de retour et que les possibilités de ventes croisées sont nombreuses.

La cible est à 11$ US.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

François Pouliot

Blogues similaires

Bourse: se construire un portefeuille pour l’imprévisible

L'inflation et une hausse des impôts américains sont les nouveaux soucis, mais nul besoin de chambouler son portefeuille

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?