Titres à surveiller: Bombardier, Québecor et Tiffany

Publié le 08/03/2013 à 09:22, mis à jour le 08/03/2013 à 09:24

Titres à surveiller: Bombardier, Québecor et Tiffany

Publié le 08/03/2013 à 09:22, mis à jour le 08/03/2013 à 09:24

Tiffany & Co (TIF, 70,88$ US) : baisse de recommandation

Canaccord Genuity fait passer à « vendre » sa recommandation sur le titre.

Laura Champine note que depuis le 10 janvier, date du rapport de décevants résultats pour le temps des fêtes, l’action du bijoutier américain s’est envolé de 16% alors que le S&P 500 n’a pris que 6%.

L’analyste ne voit aucun catalyseur fondamental justifiant cette hausse et note en outre que le consensus a reculé de 0,30$ dans les deux derniers mois.

Madame Champine estime que l’élan des ventes devrait continuer à décélérer en 2013 alors que de nouvelles taxes ajouteront de la pression sur les aspirations des consommateurs.

L’anticipation 2013 (janvier) est maintenue à 3,40$ US par action.

La cible est abaissée de 58$ à 52$ US.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

François Pouliot

Blogues similaires

Les banques sont mûres pour rattraper leur retard

Édition du 17 Juin 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques n'ont pas fini de ressentir le choc de la récession dans leurs résultats, mais en ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?