Titres à surveiller: BCE, Couche-Tard et AlarmForce

Publié le 30/01/2012 à 17:57

Titres à surveiller: BCE, Couche-Tard et AlarmForce

Publié le 30/01/2012 à 17:57

Que faire avec les titres de BCE, Couche-Tard et AlarmForce? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

BCE (BCE, 40,56$) : 2012 devrait être une bonne année

UBS renouvelle une recommandation d’achat.

Philip Huang indique qu’il s’attend à ce que la croissance des abonnés télé continue d’accélérer au quatrième trimestre (+ 30 000 abonnés contre + 26 000 au troisième), mais ne s’attend pas à de grandes améliorations dans l’abonnement Internet (+ 2000), ni dans l’érosion des lignes téléphoniques traditionnelles (-3,1%, identique au dernier trimestre).

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

Il estime que les coûts de déploiement de FIBE devraient peser sur les résultats, mais être compensés par la diminution de 1200 postes de direction annoncée à l’automne. Au final le bénéfice avant intérêts impôt et amortissement (BAIIA) devrait être identique à celui du troisième trimestre.

Pour 2012, l’analyste s’attend cependant à un exercice de croissance alors que de l’espace demeure pour améliorer la rentabilité du sans fil, que les investissements dans FIBE devraient entraîner une augmentation de l’abonnement Internet et que TSN et RDS devraient faire grimper les revenus médias.

Pour l’exercice 2012, monsieur Huang s’attend à un bénéfice en croissance de 5%.

La cible est à 43$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Bourse : la remontée suscite espoir et méfiance

BLOGUE. La résilience économique et l'inflation ravivent les espoirs, mais il est beaucoup trop tôt pour crier victoire.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?