Titres à surveiller: Aurizon, Paladin et Harry Winston

Publié le 15/01/2013 à 09:20, mis à jour le 18/01/2013 à 12:53

Titres à surveiller: Aurizon, Paladin et Harry Winston

Publié le 15/01/2013 à 09:20, mis à jour le 18/01/2013 à 12:53

Que faire avec les titres d’Aurizon, Laboratoires Paladin et Harry Winston? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Aurizon (ARZ, 4,55$) : l’offre de Alamos n’apparaît pas suffisante

CIBC Marchés mondiaux renouvelle une recommandation « performance de secteur ».

La société exploite notamment la mine Casa Berardi en Abitibi et vient de recevoir une offre à 4,65$ par action de la société Alamos.

Cosmos Chiu juge que l’offre est opportuniste alors qu’Aurizon a éprouvé quelques problèmes de production depuis le début de l’année. La société se concentre en effet sur l’amenée d’une exploitation plus en profondeur de la mise Casa Bernardi. Son titre a sous-performé le prix de l’or par 36% et l’indice S&P/TSX par 16%.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L’analyste note que la production d’Aurizon est passée à 135 000 onces d’or en 2012 et devrait baisser à 126 000 onces en 2013. Il s’attend cependant à ce qu’elle rebondisse à 143 000 onces en 2014.

Dans le contexte, il juge qu’une offre plus élevée est nécessaire pour compléter la transaction. Les dernières acquisitions du secteur sont survenues à des multiples de 1-1,2 fois la valeur nette des actifs. En utilisant ces multiples, il juge que la valeur du titre se situerait entre 5,61$ et 5,94$ par action.

La cible est à 6$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Bourse: la Fed souffle le chaud et le froid

Mis à jour le 24/09/2022 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le nouveau parcours des taux de la Fed est revenu hanter les marchés en passant par Londres.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?