Titres à surveiller: Apple, Apple et Apple

Publié le 24/04/2013 à 09:40, mis à jour le 24/04/2013 à 10:03

Titres à surveiller: Apple, Apple et Apple

Publié le 24/04/2013 à 09:40, mis à jour le 24/04/2013 à 10:03

Apple (AAPL, 406$ US). FBN Securities : du bon et du moins bon

FBN Securities renouvelle une recommandation «surperformance».

Shelbly Seyrafi se dit impressionné par l’augmentation du programme de rachat d’actions et la hausse du dividende prévus sur l’horizon 2015.

L’analyste voit cependant quelques objets de préoccupation. Il note que le iPhone 5S et un nouvel iPhone moins cher pour les pays émergents n’arriveront pas sur le marché avant le quatrième et même le premier trimestre. Le pronostic a pour effet de faire tomber les ventes d’unités qu’il attendait au quatrième trimestre de 41 à 27 millions.

Parce que la direction donne un aperçu plus faible que prévu pour le troisième trimestre, il doit aussi revoir le nombre de iPhone vendus pour cette période de 30 à 26 millions.

Monsieur Seyrafi note de même que le président Tim Cook a indiqué qu’il y avait un certain nombre de points négatifs à un iPhone avec un plus grand écran, ce qui, à ses yeux, signifie qu’Apple pourrait bien ne pas contrer l’offensive de Samsung dans cette catégorie de produit avant longtemps.

L’anticipation de bénéfice 2013 est ramenée de 44,58$ US à 39,76$ US, celle 2014 passe de 47,90$ à 43,49$ US.

La cible est ramenée de 650$ US à 575$ US.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

LIRE AUSSI L'ACTION APPLE REPREND SA BAISSE

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Le marché baissier envoie des recrues dans les mains d'acquéreurs

BLOGUE. La dépréciation de dentalcorp et de Converge Technology attire des offres. D'autres pourraient suivre.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?