La très attrayante thèse du casque d'écoute


Édition du 09 Novembre 2013

La très attrayante thèse du casque d'écoute


Édition du 09 Novembre 2013

[Photo : Bloomberg]

BLOGUE. La prédiction nous a fait écarquiller les yeux plus d'une fois.

Au cours des cinq prochaines années, le marché mondial des casques d'écoute connaîtra une croissance annuelle composée de 14 %. En 2017, il aura pratiquement doublé et sera de 4,5 G$ US. Oui, vous avez bien lu !

La thèse est de l'analyste Yi-Dan Wang, de la Deutsche Bank, et est récemment arrivée par hasard sur notre bureau.

C'est toute une explosion en perspective.

Comment l'expliquer ?

Deux facteurs clés. La mobilité, et une nouvelle technologie ; la communication unifiée.

Le téléphone mobile et la tablette vont progresser

Commençons par le catalyseur le plus simple : la mobilité.

Il faudra davantage de casques d'écoute simplement parce que la pénétration du téléphone intelligent et de la tablette continueront de progresser dans le monde.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

Il est désormais possible d'écouter de la musique, de regarder des vidéos ou de jouer à des jeux vidéo partout. À plusieurs endroits, cependant, la discrétion est de mise, une question de respect d'autrui.

S'ajoute un second élément multiplicateur : plusieurs pays y vont de législations qui interdisent le sans-fil au volant, à moins d'utiliser un système Bluetooth. La Chine vient notamment d'adopter une loi en ce sens.

Le grand catalyseur : la communication unifiée

La majeure partie de la croissance des ventes de casques d'écoute et d'oreillettes ne proviendra cependant pas de la mobilité. Plutôt d'une nouvelle technologie baptisée «communication unifiée». Qu'est-ce au juste ?

Essentiellement, la téléphonie qui transite par l'ordinateur. Par exemple, si une entreprise implante une solution de communication unifiée, un travailleur retenu à la maison pourra recevoir sur son ordinateur un appel fait au numéro de téléphone du bureau. Il pourra aussi le recevoir simultanément sur son téléphone sans fil.

La Deutsche Bank estime que les entreprises adopteront de plus en plus les systèmes de communication unifiée pour augmenter la productivité de leurs employés. Elle s'attend à ce que le pourcentage mondial d'entreprises équipées de cette technologie passe de 3 %, en 2012, à 22 %, en 2017. Frost & Sullivan, une firme de consultants, voit de son côté la tendance se poursuivre et la proportion grimper à 40 %, en 2020, et à 70 %, en 2025.

L'influence sur les casques d'écoute ?

Dans les entreprises qui n'ont pas encore de systèmes de communication unifiée, 7 % des employés ont un casque d'écoute. Celles dans lesquelles les systèmes sont pleinement déployés en comptent de 60 % à 70 %.

On a sondé les responsables des télécommunications chez TC Transcontinental, pour recueillir leur impression. Stéphane Handfield et Yves Monfette croient tous deux que ces systèmes représentent l'avenir. Avec une nuance : il y a un coût et ce ne sont pas toutes les entreprises qui seront prêtes à investir. Certaines ne le feront que pour quelques unités spécifiques.

Au final, le constat est le même : dans les entreprises où le système unifié est déployé, l'utilisation d'un téléphone n'est plus vraiment nécessaire. Celle d'un casque d'écoute le devient.

Oui, mais...

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Derrière le chaos des marchés, le retour à la normale?

Mis à jour le 30/06/2022 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le stratège James Paulsen observe un lent retour à la normale que les investisseurs ne perçoivent pas encore.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?