Pouliot - Le pool de hockey

Publié le 30/09/2013 à 09:48, mis à jour le 30/09/2013 à 09:48

Pouliot - Le pool de hockey

Publié le 30/09/2013 à 09:48, mis à jour le 30/09/2013 à 09:48

BLOGUE. À la veille de la nouvelle saison de la Ligue nationale de hockey, l'idée nous est venue de jouer au directeur général.

On a analysé une quinzaine de sociétés qui ont un lien avec le sport. Après en avoir envoyé une demi-douzaine au ballotage, neuf ont été retenues pour constituer nos trois premiers trios offensifs. Une précision avant de démarrer, il suffisait d'avoir une exposition au hockey pour être invité au camp d'entraînement. Le hockey n'est pas obligatoirement au coeur des activités.

LE PREMIER TRIO

Liquor Store (Tor., LIQ, 16,33 $)

La performance de cette société des alcools est particulièrement liée à celle des Oilers d'Edmonton et des Flames de Calgary, alors que 177 de ses 246 établissements sont situés en Alberta. Il y a de l'incertitude dans le marché du Kentucky, où Liquor Store a une douzaine d'établissements et où la concurrence s'accentue, mais le dividende de 1,08 $ (6,7 %) est relativement sûr et offre un bon rendement.

Comcast (Nasdaq, CMCSA, 44,05 $ US)

À la fois dans le câble et dans le contenu, Comcast a notamment les droits de diffusion de la LNH sur sa chaîne NBC. C'est l'une des favorites des dépisteurs, alors qu'une très grande majorité d'analystes recommandent son achat. Le consensus tend vers une progression du bénéfice par action de 15 % par année dans les trois exercices à venir. Pas une vedette, mais un bon joueur de soutien.

Bauer (Tor., BAU, 12,57 $)

Entrée en Bourse en 2011, la recrue a un bon potentiel à long terme. Son incursion dans les zones des vêtements sports, de la crosse et d'autres disciplines, se fera graduellement. Une pénalité pour «excès d'inventaires» menace cependant les résultats du prochain trimestre.

LE DEUXIÈME TRIO

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Bourse: à la recherche du «nouveau normal»

ANALYSE. En attendant la Fed le 21 septembre, le duel entre l'inflation et l'économie soulève des débats.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?