La stratégies des losers

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Mars 2015

La stratégies des losers

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Mars 2015

LA STRATÉGIE DES LOSERS GAGNANTS


Passons maintenant à l'idée d'investissement.


Évidemment, la suggestion du stratège de jouer les grandes capitalisations de la techno et de la santé est une option, que ce soit par l'intermédiaire de FNB ou de fonds mutuels.


Une autre nous est cependant venue à l'esprit en examinant les 25 titres du S&P 500 ayant les plus bas multiples.


Avoir un faible multiple dans un marché à forts multiples signifie généralement qu'une société a de la difficulté à faire croître ses bénéfices.


D'ordinaire, chaque règle a néanmoins son exception. C'est ce qu'on a tenté de vérifier en mesurant chacun de ces 25 titres à notre univers de recommandations d'analystes.


Un nombre élevé de recommandations d'achat peut en effet indiquer que le sentiment négatif pesant sur le titre n'est que temporaire. Dans l'éventualité d'un marché global devenant sous pression, un faible multiple est aussi probablement susceptible de moins compresser. Et si le marché continue de progresser, il pourrait éventuellement aller plus vite que le titre.


Il n'y a rien d'assuré, mais du point de vue risque/rendement, trois titres ont passé le test avec un taux de recommandations d'achat supérieur à 80 % (achat par rapport au nombre total de recommandations). Les voici.


Gilead Sciences (GILD, 99,61 $ US)


Le leader dans le traitement de l'hépatite C. Les dernières semaines ont considérablement refroidi l'enthousiasme à l'égard du titre, alors que la société californienne semble souffrir d'un accroissement de concurrence de la part d'Abbvie, qui a introduit un nouveau médicament. La direction de Gilead indique que les rabais consentis en 2015 sur le prix de liste de ses produits atteignent 46 % par rapport à 22 % en 2014.


Cela dit, la société insiste pour dire que l'écart est principalement attribuable à une volonté d'augmenter les volumes. De 140 000 patients traités en 2014, elle pourrait en soigner 250 000 en 2015.


Les analystes les plus négatifs croient que la franchise est cassée, alors que les plus optimistes notent que le marché s'agrandit, que le concurrent deviendra à un moment plus logique avec ses prix, et qu'il y a un bon pipeline de produits qui s'amènent. Ces nouveaux produits devraient faire gonfler le multiple plus tard cette année.


Le titre est à 12,9 fois le bénéfice 2014.


La cible moyenne est à 119 $ US, ce qui représente un accroissement d'environ 20 % par rapport au cours actuel.


À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

François Pouliot
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.

La Bourse passera-t-elle le test du premier trimestre?

Mis à jour le 16/03/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les résultats du 1er trimestre arrivent dans un mois.Le recul n'est pas une surprise, à moins qu'il se prolonge.

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.

La marge de sécurité: un concept intemporel

BLOGUE INVITÉ. La «marge de sécurité». Les 3 mots les plus importants dans l'investissement, selon Warren Buffett.