François Pouliot: Aluminium, cuivre et fer : est-ce le moment de plonger ?

Publié le 25/01/2011 à 09:14, mis à jour le 25/01/2011 à 09:13

François Pouliot: Aluminium, cuivre et fer : est-ce le moment de plonger ?

Publié le 25/01/2011 à 09:14, mis à jour le 25/01/2011 à 09:13

Pour que le S&P/TSX, l'indice canadien de la Bourse de Toronto, se maintienne en 2011, les bénéfices des sociétés qui le composent devront progresser de près de 25 %.

Le constat nous a frappé, il y a quelques jours, au moment où nous préparions notre pronostic 2011 sur les marchés boursiers.

En raison de la fin des programmes gouvernementaux de stimulation et de l'endettement élevé des ménages canadiens, plusieurs secteurs de l'économie ne pourront fournir une telle performance. Conséquence : le marché anticipe actuellement des progressions assez fulgurantes quelque part.

Où ? Peu d'options, si ce n'est du côté des ressources naturelles. En effet, la demande n'y est pas dépendante des conditions intérieures, mais de celle des pays émergents.

Cela nous a amené à nous interroger sur le potentiel du secteur des métaux. Peut-il livrer ces progressions fulgurantes ? Et est-il trop tard pour s'y positionner ?

Regardons cela de plus près.

L'aluminium

Le secteur n'apparaît pas si intéressant.

Desjardins anticipe un léger déficit entre la demande et l'offre en 2011 et entrevoit que le prix moyen touchera 1,40 $ US la livre (autour de 1,12 $ actuellement).

On n'est pas si sûr de cette prétention. Au contraire, BMO voit le marché en léger surplus en 2011. Or, à plus de 4,5 kilotonnes (kt) (Londres + Shanghai), les stocks d'aluminium sont élevés. Ils avaient dû tomber à moins de 2 kt pour que le prix de l'aluminium grimpe à 1,40 $ US la livre en 2008.

On serait donc surpris de voir le prix du métal beaucoup bouger.

Cela ne veut pas dire que les volumes n'augmenteront pas. Alcoa (NY, AA) prévoit d'ailleurs une croissance de ses volumes de 12 %. Mais à 14 fois le bénéfice anticipé en 2011, le titre apparaît assez bien évalué.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

François Pouliot
Sujets liés

Bourse

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

FNB: une bonne idée qui est allée trop loin?

BLOGUE INVITÉ. Cette innovation financière pourrait constituer une source d'opportunités pour les investisseurs valeur.