Bombardier et le CSeries: on vole dans un épais brouillard


Édition du 25 Janvier 2014

Le moins qu'on puisse dire, c'est que les mauvaises nouvelles s'accumulent chez Bombardier (Tor., BBD.B, 3,96 $). Après le report d'un an de l'entrée en service du CSeries, voilà que la société annonce la mise à pied de 1 700 salariés, dont 1 100 dans la ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

Il y a 15 minutes | La Presse Canadienne

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

À surveiller: Bombardier, Fortis et Great-West

Que faire avec les titres de Bombardier, Fortis et Great-West?

À la une

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.

Plus d'un milliard de marchandises bloquées au Québec

17/02/2020 | François Normand

«Une grosse entreprise manufacturière canadienne devra bientôt ralentir ou fermer des chaînes de production.» - MEQ

Faites du sport pour être performant au boulot, dit Bijan Bolouri

10:24 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Bijan souhaite que ses clients connectent avec le moment présent tout en se mettant en forme.