Les entreprises peuvent réduire le risque pandémique


Édition du 10 Mars 2021

ZOOM SUR LE MONDE. La campagne de vaccination de masse annonce des jours meilleurs ainsi que la fin éventuelle de la pandémie de COVID-19. Pour autant, si les entreprises ne changent pas certains comportements, elles contribueront encore à favoriser la mise en place des conditions pour déclencher une autre pandémie à l’avenir.

Les pandémies ne tombent pas du ciel, comme l’expliquent la journaliste scientifique Sonia Shah et la cinéaste et auteure Marie-Monique Robin dans leurs essais respectifs Pandémie et La fabrique des pandémies. Elles sont en fait le fruit de l’activité humaine, qui détruit la biodiversité et les écosystèmes, sans parler de la déforestation.

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Revaloriser les objets pandémiques: un défi entrepreneurial

16/04/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Le leader appelle à l’affirmation et à la responsabilisation, car il a foi en son prochain.

Début de la vaccination dans les pharmacies partout au Québec

D'abord à Montréal seulement, la vaccination en pharmacie s'étend à tout le Québec au cours des prochains jours.

À la une

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.