Populisme: les élites jouent avec le feu ANALYSE. Les élites sont en grande partie responsables de la montée du populisme. Voici pourquoi.
La fin du monde ancien ANALYSE. L'ordre politique de l'après-guerre se lézarde. Nous assistons à la fin du monde ancien. Voici pourquoi.
Long tweet à Donald Trump: vous bluffez ANALYSE. Les États-Unis bénéficient de l'ALÉNA, et en sortir serait compliqué. Et Donald Trump le sait sans doute.
Comment l'Europe a perdu la Turquie ANALYSE. Après des décennies de rapprochement, la Turquie et l'Europe s'éloignent. Voici pourquoi.          
Vers un tremblement de terre politique en France? ANALYSE. Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon proposent des mesures qui nuiront à la France et au Canada. Voici pourquoi.
On se calme, l'Union européenne n'éclatera pas ANALYSE. Le patron de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, crie au loup à propos de l'Union européenne. Voici pourquoi.
Un «Franxit» est très improbable ANALYSE. Vous avez sans doute plus de chance de gagner à la loto que de voir la France sortir de l'UE. Voici pourquoi.
Nous exagérons la menace nord-coréenne ANALYSE. La probabilité que la Corée du Nord attaque les États-Unis (ou leurs alliés) est très mince. Voici pourquoi.
Le Canada est-il l'invité d'un dîner de cons? ANALYSE. Les États-Unis imposent le Buy American au Canada, et ce dernier ne demande rien, pas même la réciprocité.
Ce populiste anti-Europe se rêve à la tête des Pays-Bas ANALYSE. La formation de Geert Wilders a peu de chance de gouverner aux Pays-Bas. Voici pourquoi.

À propos de ce blogue

Dans son analyse hebdomadaire Zoom sur le monde, François Normand traite des enjeux géopolitiques qui sont trop souvent sous-estimés par les investisseurs et les exportateurs. Journaliste au journal Les Affaires depuis 2000 (il était au Devoir auparavant), François est spécialisé en commerce international, en entrepreneuriat, en énergie & ressources naturelles, de même qu'en analyse géopolitique. François est historien de formation, en plus de détenir un certificat en journalisme de l’Université Laval. Il a réussi le Cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada (CCVM) de l’Institut canadien des valeurs mobilières et il a fait des études de 2e cycle en gestion des risques financiers à l’Université de Sherbrooke durant 15 mois. Actuellement, il est inscrit au MBA à temps partiel à l'Université de Sherbrooke. Depuis une vingtaine d’années, François a réalisé plusieurs stages de formation à l’étranger: stage à l’École supérieure de journalisme de Lille, en France (1996); stage auprès des institutions de l'Union européenne, à Bruxelles (2002); stage auprès des institutions de Hong Kong (2008); participation à l'International Visitor Leadership Program du State Department, aux États-Unis (2009). En 2007, il a remporté le 2e prix d'excellence Caisse de dépôt et placement du Québec - Merrill Lynch en journalisme économique et financier pour sa série « Exporter aux États-Unis ».

François Normand