Il est temps de faire le ménage du printemps!

Publié le 10/04/2014 à 09:45

Il est temps de faire le ménage du printemps!

Publié le 10/04/2014 à 09:45

Il semble que nous aurons finalement droit au printemps. Histoire de vous faire sourire, disons qu’après plusieurs jours de discussion à la table de négociation, mère nature et le printemps sont arrivés à une entente de principe, si bien qu’il n’y aura ni grève ni lock-out cette année.

Pour beaucoup d’entre nous, le printemps est synonyme de réveil, de renouveau... et de grand ménage. Tout y passera : fenêtres, garde-robes, garage et j’en passe!

Avez-vous pensé à en faire autant au boulot? La saison printanière est un très bon moment pour faire le point au sein des entreprises. Plusieurs éléments plaident en faveur de ce grand ménage. Tout d’abord, pour beaucoup d’organisations, le 31 mars marque la fin de l’exercice financier. Tout doit être terminé et compilé avant de tourner la page du calendrier.

Le printemps est aussi la période où l’on évalue si les objectifs de l’organisation et de ses travailleurs ont été atteints. La performance a-t-elle été au rendez-vous? Quels sont les points forts et les éléments à améliorer pour les travailleurs? Les travailleurs disposent-ils de tout ce dont ils ont besoin (outils de travail, formation, soutien) afin de satisfaire les attentes de l’entreprise?

Par ailleurs, les bilans au sein d’une entreprise entraînent inévitablement l’élaboration de plans pour la nouvelle année. Quels seront les objectifs de l’entreprise? Comment les travailleurs peuvent-ils contribuer à leur atteinte? Quel sera le projet phare de l’organisation?

Cette période de remise en question et de planification de l’entreprise peut aussi avoir un impact sur les pratiques de gestion des ressources humaines. Certaines d’entre elles sont d’ailleurs revues systématiquement... Pensons notamment à la gestion des salaires et des avantages sociaux.

Toutefois, bien que cela soit essentiel, ce n’est pas de ce type de mises à jour que je veux vous parler ici. J’aimerais plutôt vous sensibiliser à l’idée de faire le grand ménage en vous interrogeant sur la manière dont les choses sont abordées ou effectuées au sein de votre entreprise. Je vous rassure tout de suite, loin de moi l’idée de vous proposer d’amorcer un grand chantier de transformation de vos pratiques RH. Je désire plutôt vous encourager à tirer profit de l’impulsion de la saison printanière pour remettre en question ne serait-ce qu’une de vos pratiques de gestion du personnel. Voici quelques suggestions.

La révision de l’horaire normal de travail est un exemple simple, mais qui peut avoir un grand impact dans une entreprise. Est-ce réellement nécessaire pour la performance de l’organisation que tous les travailleurs soient présents de 9 à 5? Un horaire flexible est-il envisageable et même souhaitable pour l’organisation et les travailleurs?

On peut aussi reconsidérer certaines pratiques de rémunération. Par exemple, le boni offert aux travailleurs performants doit-il nécessairement être versé en argent? Serait-il envisageable qu’il puisse être transformé en une banque de congés personnels?

La manière dont votre entreprise effectue son recrutement est un autre exemple de pratique à dépoussiérer. Cette suggestion est d’autant plus pertinente qu’il est de moins en moins facile de recruter des candidats qualifiés. Votre entreprise affiche-t-elle ses postes à pourvoir au bon endroit? Est-il possible d’élargir le territoire géographique sur lequel elle fait son recrutement?

 

***

Florent Francoeur, CRHA est président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés depuis 1992. Administrateur de société certifié, monsieur Francoeur siège au conseil d’administration de la Commission des normes du travail et de la Commission des partenaires du marché du travail. Il est également vice-président de la Commission de la fonction publique de la ville de Montréal. Il préside les comités de gouvernance du Conseil interprofessionnel du Québec, l’organisme qui représente les 46 ordres professionnels québécois, et de la Commission des normes du travail. Il siège aussi au comité consultatif de deux sociétés privées.

À propos de ce blogue

Florent Francoeur, CRHA est président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés depuis 1992. Sous sa direction, l’Ordre est passé de 800 à plus de 11 000 membres et a notamment obtenu le Grand Prix québécois de la qualité en 2005 et en 2008. Monsieur Francoeur a donné, au fil des années, des centaines de conférences et d’entrevues mettant en valeur les bonnes pratiques de gestion du personnel et de relations du travail dans les organisations.

Florent Francoeur

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.