Transformation numérique… les technos disruptives arrivent

Publié le 25/11/2019 à 09:13

Transformation numérique… les technos disruptives arrivent

Publié le 25/11/2019 à 09:13

5G, Web 3.0, blockchain…ces technologies disruptives vont s’inviter dans vos transformations numériques. Que vont-elles apporter de plus? Que vont-elles changer ? Francis Gosselin, associé chez Groupe SAGE animera justement un panel sur l’introduction de ces trois technologies lors de la conférence Transformation numérique secteur public, présentée par les Événements Les Affaires, le 29 janvier prochain, à Montréal. Il sera accompagné sur scène Adrien Mitchell, stagiaire en droit chez BCF Avocats d'affaires, de Tony Dubé concepteur de produits chez Google AI San Francisco et du président d’Hydralab Francis Nadeau.

 

M. Gosselin, que nous réserve la technologie 5G ?

Francis Gosselin : Cette technologie est attendue avec beaucoup d’enthousiasme. Elle nous promet un débit largement supérieur à ce que nous offre le réseau 4G. On pourra désormais télécharger du contenu de réalité virtuelle et de 4 K en clignant des yeux. Les adeptes de jeux vidéos en salivent déjà. Ils pourront jouer à des jeux complexes sur leurs appareils mobiles sans avoir recours à une console. Ce sera toutefois une technologie très urbaine. L’implantation du réseau 5G nécessitera une densité d’antennes de beaucoup supérieure à celle du 4G. La simple tour sur le clocher d’église ne suffira pas pour supporter le réseau. Il faudra des antennes à tous les coins de rue. Il sera sans doute difficile pour les usagers ainsi que les entreprises situées en banlieue et en région éloignée de pouvoir bénéficier de ce réseau.

 

Sécurité de l'information

 

Et qu’en est-il du Web 3.0 ?

F.G : C’est la prochaine étape de l’usage qu’on fait d’Internet. Grâce à l’intelligence artificielle, à la reconnaissance sémantique et aux bases de données massives, le web sera de plus en plus interactif dans notre quotidien. Dans les faits, il l’est déjà. Les propriétaires de véhicule Tesla peuvent en témoigner. Si vous prenez place dans votre Tesla tous les jours environ à la même heure, le GPS du véhicule vous propose lui-même l’itinéraire de votre destination habituelle, et ce, même si vous n’en avez pas fait la demande au préalable. Sous peu, nos réfrigérateurs communiqueront avec Amazon ou une autre entreprise pour signaler le besoin de renouveler la livraison de la pinte de lait et des œufs. Même les salles de bains auront éventuellement un dispositif qui commandera automatiquement du savon et du papier de toilette pour vous. Par conséquent, cette technologie n’est pas sans comporter de sérieux enjeux de vie privée. Ce sont les appareils qui vont se communiquer de l’information entre eux sans que nous ayons à intervenir. Autrement dit, ils vont communiquer sans notre consentement.

 

Et la blockchain, comment est-elle perçue ?

F.G : Cette technologie disruptive tarde à prendre la place prédominante que plusieurs experts lui prédisaient il y a cinq ans. Prenez le bitcoin, la monnaie qui est soutenue par cette technologie. Moins de 1% des transactions courantes dans le monde sont transigées par cette monnaie. C’est une solution qui semble encore être à la recherche de son problème. En attendant, la blockchain commence tout de même à prendre ses aises dans certains domaines, notamment celui de la propriété intellectuelle. Certains auront sans doute entendu parler de l’artiste britannique Imogen Heap qui utilise la technologie de blockchain afin de vendre sa musique directement à ses admirateurs. Un processus transparent qui permet de remettre à chacun des membres de la production la juste part qui lui revient.

 

 

Prolongez votre expérience et téléchargez notre livre blanc DevOps "S'approprier ses conceps pour mieux diriger" :


À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Chaque semaine, nous discutons avec certains des gestionnaires qui ont accepté d’être conférenciers à nos événements, afin de vous présenter des idées concrètes pour vous aider dans votre réflexion et répondre à vos préoccupations d'affaires.

Sur le même sujet

Pandémie ou paradis pour les introvertis?

23/03/2020 | Chrystian Guy

BLOGUE INVITÉ. Certains individus, dont je suis, adorent l’idée d’être reclus à la maison et enfin travailler en paix!

Transformation numérique : optez pour le « bureau de transformation »

BLOGUE. Vous souhaitez réussir votre transformation numérique au sein de votre organisation : un petit conseil ...