Servez-vous de l'intelligence d'affaires pour propulser votre PME

Publié le 14/03/2018 à 15:47

Servez-vous de l'intelligence d'affaires pour propulser votre PME

Publié le 14/03/2018 à 15:47

La transformation orientée par les données est devenue une question de vie ou de mort pour plusieurs industries. D’ici la fin de l’année 2018, plus de 50 % des grandes entreprises mondiales utiliseront des techniques prédictives d’analytique avancée, notamment des outils d’apprentissage machine tels que les algorithmes d’apprentissages profonds, pour se démarquer.

« En fait, l’utilisation de l’intelligence d’affaires n’est pas tant un outil pour concurrencer les autres, mais davantage un levier pour optimiser l’entreprise en soi », soutient François Laviolette, directeur du Centre de recherche en données massives à l’Université Laval. Cet expert en données sera l’un des panellistes lors de la conférence Intelligence d’affaires et analytique, présentée par les Événements Les Affaires, le 17 mai prochain, à Québec. Il participera à la discussion portant justement sur l’avenir de l’intelligence d’affaires.

Améliorez vos prédictions

« Depuis déjà une dizaine d’années que l’intelligence d’affaires s’invite au sein des entreprises. Ces analyses de données guident les équipes de direction à prendre de meilleures décisions. Elles les orientent à choisir de meilleurs processus. En d’autres mots, l’intelligence d’affaires permet aux entreprises de mieux comprendre qui elles sont, qui sont leurs clients, et quelles sont les éventuelles niches qu’elles pourraient développer. Elles leur permettent de faire de meilleures prédictions », observe François Laviolette qui est aussi professeur titulaire au département d’informatique et de génie logiciel de l’Université Laval.

Intelligence d'affaires et analytique

Soyez prêt pour la prochaine révolution en intelligence d’affaires

Là où il y aura une véritable révolution, dit-il, c’est dans la part de plus en plus importante qu’occupera l’intelligence artificielle au sein de l’intelligence d’affaires. « Depuis 5 ans, l’intelligence artificielle évolue à un rythme d’enfer.  Or, l’intelligence d’affaires utilisera de plus en plus les avancées de l’intelligence artificielle pour établir ses prédictions. Plus il y aura de données, meilleures seront les analyses. L’intelligence artificielle permettra d’aller encore plus loin dans l’amélioration des processus des entreprises », indique cet expert de l’apprentissage machine.

L’IA, poursuit-il, permet actuellement de faire percoler une information pertinente à l’intelligence d’affaire à partir de données massives non ou très partiellement structurées. « À titre d’exemple, on dit souvent qu’une image vaut mille mots. C’est vrai pour un être humain. Pour un ordinateur, ce n’est qu’une matrice de pixels. L’intelligence artificielle permet de faire ressortir automatiquement l’histoire qui se cache derrière chaque image », ajoute le professeur.

Demeurez éthique dans vos procédés

Ainsi, il ne suffira pas d’avoir en mains les données, il faudra être en mesure de les interpréter et d’en expliquer les impacts tant pour l’entreprise elle-même qu’en matière de l’acceptabilité sociale pour sa clientèle. « Les entreprises devront établir quels seront les paramètres d’un développement responsable en matière d’intelligence d’affaires.  Quelles seront les règles éthiques à mettre en place ? Jusqu’où pourront-elles recueillir des données et jusqu’à quelles fins pourront-elles les utiliser ? », soulève le conférencier.

À ce propos, le professeur Laviolette collabore justement à la préparation de la Déclaration de Montréal pour un développement d’intelligence artificielle responsable. Un document qui devrait être accessible d’ici la fin de l’hiver 2018. 

Sur le même sujet

200M$ de plus pour Element AI

13/09/2019 | Pascal Forget

Element AI a annoncé aujourd'hui avoir récolté 200M$CA (151,4$MUS) lors d'une ronde de financement de série B.

Faites évoluer les compétences analytiques de vos équipes IA

BLOGUE. L’intelligence d’affaires et l’analytique ont beau utiliser, toutes deux, des méthodes quantitatives avancée ...