Mission commerciale Objectif Nord : Les Affaires vous ouvrent les portes de 3 minières

Publié le 26/02/2019 à 15:05

Mission commerciale Objectif Nord : Les Affaires vous ouvrent les portes de 3 minières

Publié le 26/02/2019 à 15:05

Qu’ont en commun le projet du Lac Windfall de Minière Osisko, la mine Whabouchi de Nemaska Lithium et la mine du Lac Bloom de Minerai de fer Québec ? Ils figurent au programme de la cinquième mission commerciale Objectif Nord des Événements Les Affaires. Une occasion de développement d’affaires exceptionnelle qui aura lieu du 23 au 26 septembre prochain. On en parle avec Frédéric Dumais, le gestionnaire de contenu en charge de la mission.

Pourquoi les entreprises qui souhaitent faire des affaires dans le Nord devraient-elles participer à cette mission ?

Frédéric Dumais : C’est une chance unique de pouvoir se rendre sur place et d’avoir un accès direct aux dirigeants et aux gestionnaires de projets miniers. Les entreprises pourront ainsi se familiariser avec des projets en développement et découvrir les équipements des mines en opération.

Cette visite des lieux est un autre grand avantage de la mission, n’est-ce pas ?

F.D. : Faire des affaires dans le Nord, ça peut être compliqué. Le climat est rigoureux. Il y a des endroits difficilement accessibles. Les installations des minières ne sont pas toujours connectées au réseau d’Hydro-Québec. Bref, les défis logistiques sont nombreux. D’où l’importance d’avoir une bonne compréhension des enjeux. Autrement dit, il faut savoir dans quoi on s’embarque. En quatre jours, la mission permettra de visiter trois sites miniers dans quatre régions, Lebel-sur-Quévillon, Chibougamau, Nemaska et Fermont. De quoi saisir la réalité du terrain rapidement.

Rassurez-nous, ce n’est tout de même pas en autobus ?

F.D. : Nous disposons d’un avion nolisé. C’est un autre élément qui rend cette mission si efficace. Il n’y aura pas de perte de temps. Par ailleurs, le programme comprend des dîners d’affaires et des cocktails de réseautage avec les membres de l’écosystème économique des régions visitées : élus, dirigeants d’entreprises, représentants des Premières Nations, etc. Il sera ainsi possible de tisser des liens avec des gens locaux en vue de créer des partenariats, d’embaucher de la main-d’œuvre ou de s’approvisionner en biens ou en services. Et on sait que conclure de telles ententes, ça peut devenir un atout sérieux aux yeux des donneurs d’ordres miniers.

bannière présentation mission commerciale

Quelques mots sur les minières visitées ?

F.D. : Le projet d’extraction d’or d’Osisko est au stade d’exploration. L’entreprise a déjà effectué 800 000 mètres de forages pour définir l'étendue et la concentration du gisement. Nous visiterons le camp minier d’exploration et nous pourrons voir où devraient être situées la mine et les installations de traitement du minerai, à proximité de Lebel-sur-Quévillon. Pour ce qui est de Nemaska Lithium, nous visiterons la mine Whabouchi, présentement en construction à environ 300 kilomètres de Chibougamau. Il s’agit de l’un des plus gros gisements de spodumène au monde. Une fois la mine en exploitation, le concentré de spodumène sera envoyé à l’usine de Shawinigan de Nemaska pour être transformé en hydroxyde et en carbonate de lithium. Deux produits qui entrent notamment dans la fabrication des batteries au lithium.

Et la troisième, Minerai de fer Québec ?

F.D. : Cette minière est une copropriété de Champion Iron et du gouvernement du Québec. Elle a relancé la mine du Lac Bloom, à 13 km de Fermont, et elle a déjà commencé à exporter du minerai. Nous visiterons ses installations qui ont la particularité d’inclure un chemin de fer lui permettant d’acheminer son concentré de fer jusqu’au port de Sept-Îles. Les activités vont bien et l’entreprise envisage même d’accroître sa production. Avec un prix du fer qui tourne autour de 90 $ US la tonne, ce n’est pas étonnant !

À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Chaque semaine, nous discutons avec certains des gestionnaires qui ont accepté d’être conférenciers à nos événements, afin de vous présenter des idées concrètes pour vous aider dans votre réflexion et répondre à vos préoccupations d'affaires.

Sur le même sujet

Projet Windfall : Osisko perce le plus long trou de forage au pays

BLOGUE. En phase avancée d’exploration, le projet aurifère du lac Windfall en Abitibi a le potentiel de ...

Yamana ou Lundin: qui a fait une bonne affaire?

Édition du 04 Mai 2019 | Stéphane Rolland

CHRONIQUE. Combien vaut la mine Chapada ? Son vendeur Yamana Gold (YRI, 2,97 $) dit que le marché y accorde...