Innovation : « on encourage les employés à prendre des risques »

Publié le 05/07/2019 à 14:21

Innovation : « on encourage les employés à prendre des risques »

Publié le 05/07/2019 à 14:21

L’innovation fait partie de la culture de Shopify, l’entreprise canadienne de solutions e-commerce dont la plateforme est utilisée dans quelque 175 pays par plus de 800 000 commerçants. Jean-Michel Lemieux, son directeur de la technologie, viendra parler de cette culture d’innovation lors de la conférence Gestion de l’innovation, présentée le 18 septembre prochain à Montréal par les Événements Les Affaires.

Qu’est-ce qu’il faut pour innover ?

Jean-Michel Lemieux : Innover, pour nous, c’est la résolution de problèmes complexes. Et cela requiert une connaissance approfondie du commerce. C’est pourquoi on passe la majorité de notre temps à améliorer notre connaissance de ce secteur. On y consacre la plupart de nos réunions. On parcourt le monde pour comprendre comment les gens de partout font du commerce. On visite des commerçants. Les vendredis à 16 h, on convie les employés à une présentation sur un thème relié au commerce. On organise aussi une grande conférence annuelle sur notre vision du commerce qui réunit nos 5000 employés de façon physique ou virtuelle. Au moins 60 % de mon emploi du temps a un rapport avec cet apprentissage constant. Même chose pour notre PDG. Chez Shopify, du commerce, on en mange !

Un exemple d’une récente innovation ?

J.-M.L. : On vient de lancer pour les marchands américains le réseau de traitement Shopify. On s’occupe de leurs stocks et de la livraison de leurs produits. Grâce à l’intelligence artificielle, nous pouvons répartir leurs stocks dans nos entrepôts des différentes régions du pays en fonction de la demande. Bref, les bons produits aux bons endroits.

Quelles sont les conditions propices à l’innovation chez les employés ?

J.-M.L. : C’est beaucoup une question de culture d’entreprise. La nôtre s’articule autour de trois concepts : autonomie, maîtrise et mission partagée. On donne de l’autonomie à nos employés. On s’attend qu’ils prennent des risques, on les encourage à essayer des choses même s’ils font des erreurs. Ils savent où on veut aller comme entreprise et ils ont la responsabilité de trouver un chemin pour y arriver. On valorise aussi beaucoup, chez nos informaticiens, nos designers et nos autres experts, la maîtrise de leurs domaines respectifs. On leur procure un environnement de travail optimal et on reconnaît à sa juste valeur leur apport à l’entreprise. Quant à la mission partagée, c’est le temps et les efforts qu’on consacre à la compréhension du commerce.

Cherchez-vous des employés avec un profil particulier ?

J.-M.L. : Pour embaucher des employés, on se fie davantage aux habiletés de développement personnel qu’aux antécédents professionnels. On cherche des gens qui savent composer avec les difficultés et les échecs. Des gens capables de faire une réflexion sur ce qui est arrivé et de s’en servir pour se développer et devenir meilleurs. On pense que la façon dont une personne réagit aux expériences difficiles nous permet de prédire son succès chez Shopify.

Mettez-vous en place des initiatives concrètes pour susciter l’innovation chez vos employés ?

J.-M.L. : Oui. Par exemple, on organise quatre fois par année une activité de type hackathon. Les employés forment des équipes et ils ont trois jours pour concevoir un prototype de leur idée. Ensuite, on vote pour les meilleurs projets. Chaque année, de 5 à 10 idées se concrétisent en vrais produits. C’est le cas, par exemple, de Frenzy, notre application pour les ventes éphémères.