Femmes Leaders : pensez réseau pour propulser votre carrière

Publié le 12/02/2019 à 10:46

Femmes Leaders : pensez réseau pour propulser votre carrière

Publié le 12/02/2019 à 10:46

Vous pensez que ce sont vos compétences qui vont vous aider à propulser votre carrière. Détrompez-vous, soutient Hélène V. Gagnon, vice-présidente affaires publiques et communications mondiales chez CAE. « Ce sont vos réseaux de contacts qui font bien souvent la différence », maintient mordicus cette professionnelle. Hélène V. Gagnon viendra justement parler de ses expériences personnelles en matière de réseautage lors de la conférence Femmes Leaders, présentée par les Événements Les Affaires, le 24 avril prochain, à Montréal.

Pourquoi dites-vous « réseau de contacts » au pluriel ?

Hélène V. Gagnon : Selon mes expériences professionnelles, j’estime que nous avons trois types de réseaux de contacts. Il y a d’abord celui de proximité qui regroupe nos contacts au travail, nos collègues, nos amis. Il y a aussi le réseau lié à notre développement. Ce réseau regroupe nos mentors, nos sponsors, des gens qui parlent de nous aux autres. Et il y a le réseau stratégique, soit le réseau que l’on bâtit au fil des années lors de rencontres qui se produisent au cours de divers événements.

Lequel de ces réseaux vous a le plus servi ?

H.V.G. : Les trois réseaux m’ont été utiles. N’empêche que le réseau stratégique m’a énormément aidé. C’est celui qui m’a réservé les plus belles surprises, des opportunités auxquelles je ne m’attendais pas.

Pouvez-vous nous partager quelques trucs pour développer ce réseau ?

H.V.G. : Il ne faut pas craindre de participer à des événements du genre 5 à 7 au cours desquels on sait à l’avance qu’on ne connaîtra personne. Ce sont justement ces types d’événements qui peuvent se traduire par des rencontres enrichissantes pour notre carrière. Mais attention, ce sont des événements où il faut peaufiner notre art d’écouter les autres. L’important, ce n’est pas de parler de nous, de nos projets, de notre carrière. Il faut savoir écouter ce que notre interlocuteur veut bien nous raconter.

bannière présentation conférence femmes leaders

Que voulez-vous dire ?

H.V.G. : Savoir écouter les gens, s’intéresser à leurs activités, porter attention et les questionner sur leurs projets sont des comportements qui laissent généralement une très bonne impression de nous à ces personnes à qui nous avons prêté notre oreille. Parce qu’ils ont passé une bonne soirée, ces gens gardent un très bon souvenir de nous. Personnellement, ce sont ces types de rencontres, où je n’ai pratiquement pas placé un mot lors des discussions, qui m’ont permis de siéger sur des conseils d’administration ou encore d’accéder à des postes de direction.

Combien de gens doit-on rencontrer pendant ces événements ?

H.V. G : L’objectif n’est pas de collectionner les cartes professionnelles de tout le monde. Un événement qui permet de faire la connaissance d’au moins deux à trois personnes différentes constitue déjà une bonne soirée. Il faut garder en tête que le réseautage, c’est d’abord et avant tout un exercice de relations. Des relations que l’on bâtit pour du long terme.

À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Chaque semaine, nous discutons avec certains des gestionnaires qui ont accepté d’être conférenciers à nos événements, afin de vous présenter des idées concrètes pour vous aider dans votre réflexion et répondre à vos préoccupations d'affaires.

Sur le même sujet

Vos employés sont-ils au cœur de votre virage numérique ?

BLOGUE. Oui, la transformation numérique implique forcément des changements technologiques dans votre entreprise. ...

Êtes-vous suffisamment outillée pour gérer le changement ?

17/06/2019

BLOGUE. On ne gère plus ses équipes comme on le faisait il y a dix ans. Le monde du travail évolue ...