Événements écoresponsables : êtes-vous prêts à prendre le virage?

Publié le 03/12/2019 à 12:25

Événements écoresponsables : êtes-vous prêts à prendre le virage?

Publié le 03/12/2019 à 12:25

Événement Expérience

(Photo: 123RF )

Moins de déchets, réduction des documents papier, plus de nourriture végétarienne…de plus en plus de participants exigent que les événements auxquels ils prennent part soient écoresponsables. Ou du moins en partie. « Les gens sont de moins en moins tolérants face au gaspillage. Raison pour laquelle les organisateurs ont tout avantage à tenir compte des demandes écoresponsables de leur audience », soutient Maude Lamarche, consultante en développement durable. Mme Lamarche animera une conférence lors du tout premier rendez-vous Expérience, présenté par les Événements Les Affaires, le 20 février prochain, à Montréal.

 

 

Événements Les Affaires : Quelles sont les principales demandes écoresponsables que vous observez depuis les trois dernières années?

Maude Lamarche : Les gens ne veulent plus voir de verres jetables ni de bouteilles de plastique à usage unique. À ce propos, c’est bien de vouloir tout recycler et composter lors d’un événement. Mais la première étape demeure avant tout la réduction, en priorisant le réutilisable et la location. Prenez les petits présents remis, ici et là, lors d’un événement. Le sac réutilisable d’épicerie ou les bouteilles d’eau réutilisables, c’est bien. Mais si le participant en reçoit un lors de chaque événement auquel il prend part, il va les empiler à la maison. Bref, les présents non sollicités peuvent devenir une source de gaspillage.

 

 

ÉLA : Quels sont les autres critères qui favorisent l’événement écoresponsable ?

M.L. : Les organisateurs qui se veulent écoresponsables doivent tenir compte de l’efficacité énergétique de la salle. Aussi, comment les gens vont-ils se rendre à l’événement ? Peut-on leur offrir des alternatives de transport faibles en émission carbone ? On peut également agir au niveau de l’offre alimentaire et des surplus. Les organisateurs peuvent aussi intégrer un volet d’impact social positif à leur événement.

 


Expérience, Réinventez vos événements

 

 

ÉLA : Faut-il exceller dans chacun de ces volets ?

M.L. : Il est important de choisir ses batailles. Les organisateurs doivent agir en fonction de leurs valeurs et de leur audience, ainsi que sur les éléments qui sont spécifiques au type d’événement organisé.

 

 

ÉLA: Quelles sont actuellement les organisations qui valorisent les événements écoresponsables ?

M. L. : Pour le moment, ce sont surtout les organisations publiques et les événements qui concernent la santé et l’environnement qui vont prôner l’écoresponsabilité. Mais ce n’est qu’une question de temps avant que d’autres organisations emboîtent le pas. Remarquez, il existe une certification à la norme du Bureau de la normalisation du Québec (BNQ) pour les événements écoresponsables. Les organisations n’ont pas besoin d’être certifiées pour respecter les bonnes pratiques, mais c’est une bonne méthode pour communiquer leur engagement.

 


ÉLA : Quelles sont les étapes à suivre pour les organisations qui souhaitent entreprendre le virage écoresponsable ?

M.L. : Il n’y a pas de recette magique, mais il y a tout de même des étapes clés. Les organisateurs doivent déterminer les enjeux de développement durable à prioriser. Ils ont également avantage à impliquer toute leur équipe dès le début du processus. Ensuite, les organisateurs doivent négocier, dès la signature des contrats, leurs demandes avec les gestionnaires de salles et leurs fournisseurs. Finalement, afin d'assurer une démarche en amélioration continue et favoriser une communication efficace, les organisations ont intérêt à mettre en place un système de collecte de données pour mesurer les impacts de leurs actions et ainsi produire un bilan avec pistes d’amélioration.

 

Pour connaître toutes les informations sur l'événement, cliquez ici.

 

 

À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Chaque semaine, nous discutons avec certains des gestionnaires qui ont accepté d’être conférenciers à nos événements, afin de vous présenter des idées concrètes pour vous aider dans votre réflexion et répondre à vos préoccupations d'affaires.

Sur le même sujet

Transformer le verre recyclé en bouteilles: changements nécessaires

13/08/2019 | Pascal Forget

Groupe Bellemare, de Trois-Rivières, pourrait fabriquer de nouvelles bouteilles avec le verre de la collecte sélective.

Arrivée des véhicules autonomes : sommes-nous prêts ?

BALADO. La voiture intelligente est déjà sur les routes. Des véhicules autonomes avec un chauffeur ...