Décathlon: réinventer l'entreprise sans hiérarchie

Publié le 19/10/2018 à 16:41

Décathlon: réinventer l'entreprise sans hiérarchie

Publié le 19/10/2018 à 16:41

Passer d’une gestion traditionnelle de l’entreprise au concept d’entreprise libérée, c’est tout un défi pour une organisation de 85 000 employés dans le monde. Quelles sont les réalisations depuis le virage entamé il y a trois ans et demi ? Découvrez la réalité de Décathlon, qui opère selon le principe de subsidiarité, selon lequel la responsabilité est remise à ceux qui sont directement concernés par une action :

> Responsabilisation, nouvelle posture, confiance, transparence. Mais concrètement, le modèle « libéré » ressemble à quoi chez Décathlon, qui veut dépasser le statut de commerce de détails ?
> De l’abolition de la direction générale à la révision des modes de rémunération, en passant par transformer 180 métiers en 4 rôles : comment faire accepter un changement de cette ampleur-là aux humains qui composent l’organisation ? 
> Quel est le chemin à parcourir, et les écueils à éviter ?

Animé par Ludovic Boutin, il a évolué au sein de Décathlon : de directeur de magasin à gestionnaire de formation à directeur de filiale en mode intrapreneurial à, finalement, accompagnateur de la transformation managériale de Décathlon en 2015. Il y participe à l’accompagnement des humains dans la transformation vers un mode de gestion « libéré ». Il se définit comme un « happiness keeper », et c’est sa passion pour l’humain et les rencontres qu’il le pousse à créer sa propre agence de services-conseils en innovation managériale : Ha-K. 
Ce balado a été enregistré lors de la conférence Gestion du changement des Événements Les Affaires, qui a eu lieu le 3 octobre 2018 à Montréal.

 

Sur le même sujet

Transformation des espaces de travail : une menace pour le cerveau

BLOGUE. Pour une meilleure adhésion des employés, injectez un peu de neurosciences dans votre stratégie de gestion ...

Ne partez jamais en affaires sans lui

13/06/2019 | Valérie et Sylvia Gilbert

BLOGUE INVITÉ - Des entreprises à succès comme IGA, Desjardins, Bell ou L'Oréal en ont toutes un. L'avez-vous?