L'entrepreneuriat, l'expression assumée de sa différence

Publié le 20/12/2011 à 08:35, mis à jour le 23/12/2011 à 11:55

L'entrepreneuriat, l'expression assumée de sa différence

Publié le 20/12/2011 à 08:35, mis à jour le 23/12/2011 à 11:55

BLOGUE. Le gouvernement se lance en affaires. Il investit massivement pour stimuler l’entrepreneuriat, via la Stratégie gouvernementale en entrepreneuriat FONCEZ. Dans cette stratégie, il choisit de faire une place importante à l’éducation en entrepreneuriat. L’objectif consiste à faire en sorte que plus de jeunes se révèlent une vocation entrepreneuriale. Ainsi, au cours des prochains mois, plusieurs projets seront mis de l’avant dans les écoles.

Dès lors, cela pose une question sur toutes les lèvres!! Comment on fait pour reconnaître un entrepreneur? Comment savoir si être son propre patron, c’est fait pour nous? Pas si facile quand on est jeune. Pas plus facile quand on est plus vieux… Plusieurs tests existent sur le marché avec leurs forces et surtout leurs faiblesses.

Pas de profil unique, une richesse dans la diversité

Guy Laliberté n’a pas le même profil que Laurent Beaudoin. Andrew Molson n’a pas le même profil que Caroline Néron! Bien au contraire. Devant la diversité des entreprises et des personnalités de leurs chefs, il faut bien comprendre qu’il n’y a pas un chemin unique qui conduit à l’entrepreneuriat. L’entrepreneuriat c’est surtout pour ceux qui ne suivent pas les chemins tracés d’avance. Ils se fient à leur propre chemin intérieur!

Voici cinq pistes pour identifier les entrepreneurs potentiels : 

1- VOUS ÊTES ATYPIQUES PAR LES CHEMINS NON TRADITIONNELS QUE VOUS EMPRUNTEZ DANS LA VIE!! Les entrepreneurs sont souvent ceux qui ont des parcours atypiques : aventuriers, délinquants… Certaines personnes ont besoin de voyages organisés, pas les entrepreneurs. Surtout pas. Entreprendre c’est partir à l’aventure.

2- VOUS VOULEZ VOUS DÉMARQUER. Avant-gardistes, originaux, marginaux, contestataires sans pancarte, artistes et créatifs… J’ai souvent l’image du film STAR WARS, des centaines de soldats tout en blanc, bien rangés qui marchent tous dans la même direction. Et puis de tous les autres, de tous les bizarres, de ceux qui voyagent aux quatre coins de la galaxie. Ce sont eux les entrepreneurs! Ils ont tous un rôle différent et des forces particulières.

3- VOUS ÊTES CAPABLES DE VOUS AFFIRMER ET DE VOUS ASSUMER. L’entrepreneuriat c’est le mode d’expression assumé de sa différence, de sa force, de ses qualités propres. Cela devient sa marque de commerce, son avantage concurrentiel.

4- VOUS N’AVEZ PAS PEUR DES PROBLÈMES. Certains figent devant de simples problématiques. Vous, ça vient vous chercher dans vos tripes. Vous passez instinctivement en mode solution. So WHAT? Si, à travers des expériences de vie difficiles, vous vous êtes construits une forte capacité à rebondir dans l’adversité, une RÉSILIENCE, alors vous êtes dotés d’un atout rare pour entreprendre.

5- VOUS ÊTES CAPABLES DE VIVRE DES MOMENTS DE GRANDE SOLITUDE TOUT EN ÉTANT SOCIABLES. Il faut être capable de vivre en marge pour être chef. Il n’y en a qu’un dans une entreprise. En même temps, personne ne réussit seul. Il faut être très bien entouré de gens de grande qualité. Ça prend une bonne confiance en soi pour passer de l’un à l’autre. Si vous avez systématiquement besoin de popularité, de l’amour incontestable de tous, ce n’est pas pour vous! Être chef, ça implique aussi devoir prendre des décisions impopulaires.

6- VOUS EXCELLEZ DANS l’ACTION ET N’AIMEZ SURTOUT PAS VOUS FAIRE DICTER QUELLES ACTIONS FAIRE. Certaines personnes excellent dans la réflexion et la planification. Les entrepreneurs EXCELLENT dans l’action. C’est leur dynamo. L’entrepreneur possède une grande capacité de décider dans l’action. Il n’est pas étonnant de constater qu’il a du mal avec la théorie, les longs discours magistraux… Ils ont beaucoup trop d’énergie pour rester sur les bancs d’école. Il faut que ça bouge!

À l’École d’Entrepreneurship de Beauce, nous cherchons à faire en sorte que nos entrepreneurs trouvent le chemin vers leur authenticité tel qu’affirmé par un entrepreneur-athlète, Gérald Dupuis, d’ULTIMA FENESTRATION : « EEB me permet d’être l’entrepreneur que je veux être. »

Tous les jeunes devraient nous dire exactement ça en sortant des bancs d’école. Si ça peut inspirer les stratèges du ministère de l’Éducation!

Par Nathaly Riverin, directrice générale, École d'Entrepreneurship de Beauce

Ce texte fait partie d’une série hebdomadaire que signeront tour à tour les membres de l’équipe de EEB. Ces derniers côtoient les grands entrepreneurs du Québec jour après jour, construisant avec eux des formations sur mesure pour la relève entrepreneuriale du Québec. Le blogue de l'École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB), nommé Entrepreneurs de tête, entrepreneurs de cœur vise à partager ses rencontres uniques. Nous vous parlerons d’anecdote, de comportements, de valeurs et d’attitudes. Et surtout pas de statistiques ! Découvrez avec nous l’essence même de l’esprit entrepreneurial du Québec.


À suivre dans cette section

À la une

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.