Un rendement de 33 %, sans risque, en 2011

Publié le 23/12/2011 à 11:03, mis à jour le 23/12/2011 à 15:53

Un rendement de 33 %, sans risque, en 2011

Publié le 23/12/2011 à 11:03, mis à jour le 23/12/2011 à 15:53

Blogue. Quelle classe d’actif a procuré à ses détenteurs un rendement mirobolant de 33 % en 2011 ? Les obligations américaines de 30 ans (mesuré au 23 décembre), selon BMO Marchés des capitaux.

Les obligations de 10 ans du gouvernement américain ont aussi connu leur meilleure année depuis la crise de 2008, avec un gain de 16 %.

De tels rendements dans une classe d’actif jugée sans risque, est un événement exceptionnel, dans les annales du placement. Le S&P 500 américain a gagné 0,3 %.

Ce genre " d'anomalies » mérite d'être souligné, car il arrive souvent qu’un renversement de tendance les succède, dans les années qui suivent.

Pourtant nombreux sont ceux qui se sont brûlés les doigts en prédisant la fin du long marché haussier des obligations, qui a maintenant trente ans.

Même le gourou des obligations, Bill Gross, a complètement été déjoué par les marchés, en 2011.

Le gestionnaire du plus imposant fonds obligataire au monde M. Gross, qui a depuis reconnu sa gourde, a vendu ses obligations dès février 2010, en prévision d’un bond des rendements obligataires, en réaction aux déficits chroniques du gouvernement américain.

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Économie , Bourse

Blogues similaires

Bourse: le casse-tête inflationniste de la Réserve fédérale américaine

16/02/2024 | Denis Lalonde

BALADO. L'inflation a provoqué une éphémère douche froide sur les marchés boursiers. À quand une baisse de taux?

Pourquoi je préfère la Bourse au marché immobilier

16/02/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. J’ai eu récemment une discussion avec un ami concernant la possibilité d'investir dans l'immobilier.

Verizon, le nouveau défi de Manon Brouillette

Édition du 16 Juin 2021 | Stéphane Rolland

ANALYSE. La notoriété a une dimension régionale. La nomination de Manon Brouillette à la ...