Stratégie de repli à court terme

Publié le 23/06/2011 à 13:19

Stratégie de repli à court terme

Publié le 23/06/2011 à 13:19

L’indice américain qui prend le pouls du secteur manufacturier ISM risque fort de décevoir de nouveau le 1er juillet, et à s’ajouter à la longue liste d’indicateurs de ralentissement économique, prévoit l’équipe d’analystes quantitatifs de RBC Marchés des capitaux.

Cela pourrait prolonger le déplacement des investisseurs vers les industries les plus stables de la Bourse, un mouvement qui débute normalement lorsque l’ISM atteint une pointe, dans un cycle économique. L’ISM américain a atteint son apogée en février dernier, devançant les mauvaises données économiques plus récentes.

RBC s’attend à ce que les industries les plus sensibles à l’activité économique voient leurs prévisions de bénéfices abaissées. Chaque point de pourcentage de moins au produit intérieur brut américain soustrait 3,5 % des prévisions de bénéfices des entreprises de l’indice S&P 500, mais ampute 8 % de celles du secteur des matériaux, par exemple.

Au Canada, les secteurs moins dépendants de l’activité économique - la santé, les télécommunications, la consommation de base et la finance - performent mieux en Bourse au cours des neuf mois après la pointe de l’indice ISM, précise RBC.

Plus important encore, lorsque l’ISM faiblit, les titres affichant les bénéfices les plus prévisibles dans le temps, se comportent mieux que la Bourse dans son ensemble, les investisseurs se réfugiant dans des titres sans histoire.

 

Voici une brochette de 15 titres canadiens en tête de leur classement de prévisibilité :

 

Société, symbole, Croissance prévue des bénéfices sur un an

Banque Nationale, NA            7,2 %

Canadian Western Bank, CWB            4,0 %

Banque Laurentienne, LB            6,9 %

Enbridge, ENB            10,2 %

Tim Hortons, THI            18,2 %

Astral Media, ACM.A            5,1 %

TransCanada, TRP            10,8 %

Corus Entertainment, CJR.B            10,5 %

BCE, BCE            6,6 %

Great-West Lifeco, GWO            17,5 %

Banque Scotia, BNS            13,0 %

Stantec, STN            5,9 %

Fortis, FTS            2,2 %

Saputo, SAP            15,1 %

Metro, MRU.A            7,9 %

 

 

 

 

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Économie , Bourse

Blogues similaires

Bourse: analyse des résultats des six grandes banques canadiennes avec Luc Girard

02/12/2022 | Denis Lalonde

BALADO. La Banque Royale et la Banque TD ont particulièrement retenu l'attention cette semaine.

Coupe Davis: un moment historique et inspirant

02/12/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Au Québec, on a eu tendance dans le passé à douter de notre potentiel collectif.

Verizon, le nouveau défi de Manon Brouillette

Édition du 16 Juin 2021 | Stéphane Rolland

ANALYSE. La notoriété a une dimension régionale. La nomination de Manon Brouillette à la ...