Rester zen dans la tourmente

Publié le 01/04/2011 à 14:57, mis à jour le 01/04/2011 à 15:33

Rester zen dans la tourmente

Publié le 01/04/2011 à 14:57, mis à jour le 01/04/2011 à 15:33

Catastrophe nucléaire au Japon, conflit militaire en Libye ou crise de l'endettement en Europe. Chaque semaine amène son lot de nouveaux chocs pour l'investisseur. Les lecteurs qui ont lu le dossier Investir du journal cette semaine ont noté que les onze experts consultés sont restés zen, pendant ces événements. Quatre d'entre eux nous ont confié ce qu'ils achètent. Nous avions promis les témoignages de quatre autres d'entre eux. Les voici. Un économiste de Londres explique aussi pourquoi les catastrophes sont moins dommageables que les chocs de nature financière. 


David Winter, président de Wintergreen Advisors cible ses achats


Christine Décarie, gestionnaire chez Groupe Investors, croit à la reprise


Drummond Brodeur, gestionnaire de portefeuille, chez Placements CI, mise sur les dépenses des entreprises


Craig Pho, vice-président principal, chez Burgundy Asset Management, était à Tokyo, le 11 mars


Pourquoi les catastrophes naturelles glissent sur le dos des marchés


 

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Stingray, trois analystes se prononcent avant l'assemblée

L'entreprise vient de déposer une offre hostile à Music Choice et prévoit conclure l’achat de Newfoundland Capital.

Les rachats d'actions pourraient dépasser les 800 milliards $US en 2018

29/03/2018 | AFP

Les dividendes et les rachats d'actions ont doublé en 15 ans.

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom Ă  l'Ă©tranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier Ă  nos produits. Bonne ...

Avantage concurrentiel (partie 2): les coûts de commutation et l’économie d’échelle.

BLOGUE INVITÉ. Est-ce un avantage concurrentiel du point de vue des banques canadiennes et de la STM?