Fink sur les banques et la Bourse

Publié le 07/10/2011 à 08:55, mis à jour le 07/10/2011 à 08:55

Fink sur les banques et la Bourse

Publié le 07/10/2011 à 08:55, mis à jour le 07/10/2011 à 08:55

Laurence Fink, le chef de la direction de la plus importante firme de gestion de portefeuille au monde BlackRock, qui administre notamment les fonds négociés en Bourse iShares offerts au Canada, ne se range pas derrière les autres banquiers concernant les nouvelles règles de capital Basel III.

Ces nouvelles règles exigent que toutes les banques détiennent des réserves en capital qui équivalent à 7 % de leurs actifs.

Les institutions les plus importantes doivent mettre de côté des réserves additionnelles de 2,5 %, une contrainte qui pénalise les plus grandes banques américaines, a récemment décrié Jamie Dimon, le grand patron de JP Morgan Chase.

M. Fink croit au contraire que des banques mieux nanties en capital auront à payer moins pour récolter du capital des marchés, ce qui devrait améliorer leurs rendements financiers et non leur nuire, a-t-il à une conférence à Toronto.

Toute règle qui atténue la volatilité des bénéfices et des rendements des banques devrait revaloriser leur titre en Bourse, a-t-il fait valoir.

«  Si les marchés sont efficaces et que les investisseurs récompensent les banques affichant une progression plus fiable des bénéfices, le rendement de l’avoir des banques devrait s’améliorer », a ajouté M. Fink.

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Économie , Bourse

Blogues similaires

Bourse: pourquoi investir dans les fonds fiscalement avantageux

09/07/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Quels sont les avantages des fonds fiscalement avantageux? Luc Girard explique.

L'information a une date de péremption

25/06/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Autant orienter nos efforts vers ce qui compte le plus et minimiser la lecture de piètre qualité.

Verizon, le nouveau défi de Manon Brouillette

Édition du 16 Juin 2021 | Stéphane Rolland

ANALYSE. La notoriété a une dimension régionale. La nomination de Manon Brouillette à la ...