Comment l'argent qu'imprime la Fed fait son chemin en Bourse

Publié le 17/10/2012 à 11:35, mis à jour le 17/10/2012 à 12:10

Comment l'argent qu'imprime la Fed fait son chemin en Bourse

Publié le 17/10/2012 à 11:35, mis à jour le 17/10/2012 à 12:10

BLOGUE. Les petits investisseurs ne font pas encore un retour en Bourse malgré le troisième assouplissement de la Fed, si l'on se fie aux retraits des fonds d'actions.

Ça n’empêche pas l’argent frais qu’imprime la Réserve fédérale de se retrouver en Bourse.

Voici comment les liquidités injectées par la Fed font leur chemin jusqu’en Bourse par la porte d’en arrière, explique Ed Yardeni, président de Yardeni Research.

Les mesures quantitatives de Ben Bernanke visent directement les marchés boursiers pour enrichir les investisseurs et ainsi leur donner assez confiance pour investir et dépenser.

En rachetant des obligations et des créances hypothécaires, la Fed tient les taux au plancher. Cela incite certaines sociétés à emprunter à bon compte en émettant des obligations pour ensuite verser des dividendes croissants et racheter leurs actions.

L’argent reçu des rachats d’actions et des dividendes est en majorité réinvesti dans d’autres actions, indique M. Yardeni, chiffres à l’appui.

Les entreprises américaines ont racheté 402 milliards de dollars de leurs actions, au cours des quatre trimestres terminés le 30 juin et 1 000 milliards de dollars au cours des treize trimestres, depuis le deuxième trimestre de 2009.

Les entreprises américaines ont aussi versé 70 milliards de dollars en dividendes, au cours du récent troisième trimestre et un record de 267 milliards de dollars, au cours des quatre trimestres terminés en septembre.

« Les investisseurs ne sont peut-être pas prêts à retourner en Bourse, mais ils achètent à un rythme record des obligations de sociétés, en quête de revenus réguliers, fournissant aux sociétés des fonds additionnels pour racheter des actions et verser des dividendes accrus. Indirectement, ces investisseurs nourrissent des gains en Bourse », dit-il.

Malgré des bénéfices non répartis de 855 milliards de dollars générés depuis quatre trimestres et des flux de trésorerie record de 1 840 milliards de dollars, les entreprises américaines ont emprunté 519 milliards de dollars, au cours des douze mois terminés en août.

 

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Économie , Bourse

Blogues similaires

Quoi faire dans les derniers jours de la ruée vers les REER, et au-delà

26/02/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les contribuables peuvent contribuer à leur REER et décider de leur stratégie d'investissement plus tard.

Comprendre l'impact d'une hausse des taux d'intérêt

26/02/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’évaluation de tout actif financier est tributaire des taux d'intérêt.

Reddit, Netflix... et l’apocalypse

Édition du 10 Février 2021 | StĂ©phane Rolland

ANALYSE. «Est-ce l’apocalypse ?» me demande un ami par texto tandis que GameStop (GME, 92,41 $) ...