Attention au phénomène des bonnes nouvelles économiques

Publié le 18/11/2011 à 17:18

Attention au phénomène des bonnes nouvelles économiques

Publié le 18/11/2011 à 17:18

Les données économiques américaines s’améliorent depuis le début de septembre et ne sont pas étrangères au rebond de 12,5 % du S&P 500, depuis le 3 octobre.

L’inverse s’était produit l’été dernier : des données économiques décevantes avaient entrainé une chute des Bourses.

L’indice Citigroup Surprise Index, qui mesure l’écart entre la moyenne des prévisions des économistes et les données économiques, est actuellement de 50. Lorsque cet indice passe au dessus de 50, les bonnes données économiques deviennent moins favorables pour la Bourse.

Ainsi, quand cet indice surpasse 50, le S&P 500 gagne en moyenne 1 % dans les six mois qui suivent, depuis 2003, précise Pierre Lapointe, stratège mondial, de Brockhouse Cooper.

Cela s’explique par la manie des prévisionnistes de tomber dans l’excès optimisme, après une série de bonnes nouvelles, explique M. Lapointe

Immanquablement, les données déçoivent de nouveau ensuite.

Le S&P 500 connaît son meilleur gain, de 6,2 % sur six mois, lorsque l’indice Citigroup Surprise Index se situe entre moins 75 et moins 50.

« Les meilleures données économiques inciteront les économistes à relever leurs prévisions. Les prévisions plus optimistes diminueront les futures bonnes surprises. Les investisseurs ne devraient pas s’attendre à ce que les bonnes statistiques économiques continuent à stimuler les Bourses », écrit-il.

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Économie , Bourse

Blogues similaires

Bombardier et Groupe MTY de retour au sein du S&P/TSX, est-ce si positif?

17/09/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Bombardier et MTY feront un retour dans l'indice phare de la Bourse de Toronto, le S&P/TSX, le 20 septembre.

Que faire avec un titre qui s'est fortement apprécié?

17/09/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Le risque de «couper les fleurs et arroser les mauvaises herbes» est bien présent en Bourse.

Verizon, le nouveau défi de Manon Brouillette

Édition du 16 Juin 2021 | Stéphane Rolland

ANALYSE. La notoriété a une dimension régionale. La nomination de Manon Brouillette à la ...