Huit astuces pour favoriser l'innovation dans votre organisation

Publié le 16/03/2021 à 07:00

Huit astuces pour favoriser l'innovation dans votre organisation

Publié le 16/03/2021 à 07:00

Une ampoule allumée

Une entreprise avec une véritable culture de l'innovation est une société dans laquelle l'innovation est une seconde nature. (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Rien ne propulsera une entreprise plus loin qu'une culture de l'innovation. Il faut arriver à instaurer une atmosphère qui incite les membres de l’équipe, à chaque heure de travail, à rechercher des occasions d'innover.

Voici pourquoi: les sauts innovants viennent parfois directement du (de la) PDG, mais plus généralement, les dirigeant(e)s qui réussissent stimulent l'innovation grâce à leurs employé(e)s, en inspirant et en soutenant le personnel de manière à promouvoir cette discipline essentielle.

 

Qu'est-ce qu'une culture de l'innovation?

Une entreprise avec une véritable culture de l'innovation est une société dans laquelle l'innovation est une seconde nature - où elle fait partie du quotidien. Ce n’est pas une entreprise qui organise une fois par année une formation sur l’innovation ou lance ponctuellement un défi d’innovation à ses équipes.

 

Pour moi, une culture de l'innovation comporte trois étapes clés. Vous avez besoin :

1. D'une pensée non conventionnelle (out-of-the-box);

2. De tout le monde dans l'organisation;

3. Et que cela entraîne un réel changement.

 

Sans l'un de ces éléments, je serais tenté de penser que vous n'avez pas réussi à implanter une culture de l'innovation dans votre organisation.

Tout cela pour dire qu'une culture de l'innovation ne se construit pas d'elle-même. Vous devez définir des objectifs. Vous devez vous engager. Je vous suggère ici quelques pistes pour réussir:

 

1. Définir des objectifs clairs et les communiquer régulièrement

Commencez par établir vos objectifs, puis assurez-vous de les transmettre clairement et continuellement à votre équipe. C’est un peu paradoxal, mais vos objectifs doivent être suffisamment clairs pour pouvoir aligner les membres de l'équipe, et suffisamment larges pour que les membres de l'équipe aient l'autonomie pour les atteindre.

C'est cette autonomie et la capacité qu'elle permet de combiner des idées et de nouvelles perspectives qui permet une réelle créativité. Ceci permettra à chacun(e) de se concentrer sur les priorités et de devenir plus autonome pour prendre des décisions. Donc d'avoir plus de liberté pour innover!

 

2. Faire de l'innovation une exigence de performance

Une autre façon d'encourager l'innovation est de la mettre dans les descriptions de poste des employés. Et pas seulement pour les équipes liées généralement à des sujets d'innovation - pour tout le monde.

Lors des revues de performance, demandez à vos gestionnaires de vous demander «quels changements avez-vous implanté»? Il peut s'agir de petites mises à jour des processus, de nouvelles initiatives majeures ou simplement de la redécoration de certaines parties du bureau. Il est important que votre équipe sache qu'elle est censée apporter des améliorations à l'entreprise et ne pas simplement faire ce qu'on lui a appris. Et bien que tous les membres de l'équipe n'aient pas le même niveau d'attentes, votre culture d'innovation doit s'étendre à chaque employé(e).

 

3. Finissez-en avec la bureaucratie inutile

La bureaucratie étouffe l'innovation de deux manières. Cela crée de longs délais et un taux de désengagement de vos équipes qui ralentissent l'innovation au point que celle-ci peut ne plus être pertinente. Cela démotive les innovateurs en mettant des barrages sur leur chemin. Les grands leaders de l'innovation considèrent qu'il est de leur devoir d'éliminer la bureaucratie et d'encourager une expérimentation continue et rapide.

L’avantage d’être redevenue une start-up durant la pandémie chez Connect&GO est justement d’avoir abandonné toute forme de bureaucratie pour nous donner plus d’agilité et de vitesse!

 

4. Allez voir ce qui se fait ailleurs

Cherchez des exemples d’innovations réussies à l’extérieur de votre propre secteur d’industrie et encouragez votre équipe à faire de même. Regarder des solutions trouvées dans des industries éloignées stimule votre créativité en vous forçant à réfléchir aux manières de les adapter à votre contexte.

Trop souvent, le réflexe des entreprises est de regarder ce que les concurrents directs font. La réalité est que l’industrie du jeu vidéo a énormément à apprendre à celle de l’automobile ou encore l’industrie de la porno (oui, oui, de la porno) peut nous en apprendre beaucoup en marketing numérique.

 

5. Encouragez une attitude d'insatisfaction

Cela peut sembler paradoxal. Nous cherchons sans cesse à rendre nos équipes «satisfaites». Toutefois, cela peut faire la différence pour une entreprise entre la vie et la mort. Avant que votre produit ne devienne la victime de la prochaine vague d’«ubérisation» (taxi) ou d’«amazonisation» (commerce de détail) dans votre secteur, encouragez vos équipes à regarder elles-mêmes ce qui manque dans votre offre, même si cela signifie remettre en question ce qu'elles peuvent penser être des «vaches sacrées» et intouchables.

 

6. Investissez généreusement en formation

L’apprentissage continuel est une des meilleures façons de rester curieux et favorable au changement. Allouez des budgets pour les formations de vos employé(e)s et encouragez-les à en suivre tout au long de leur carrière chez vous.

Votre engagement à les faire évoluer les stimulera et contribuera à créer un climat de bienveillance. La mise en place d'un programme de mentorat peut aussi avoir un impact important sur la motivation et l’innovation!

 

7. Encouragez vos employé(e)s à échouer pour mieux innover

Innover oblige les entreprises à prendre des risques, ce qui peut effrayer certaines personnes. Il peut sembler plus sûr de s'en tenir au statu quo. Si vous êtes engagé dans l'innovation, vous devez être prêt à échouer souvent. Chaque échec est une chance d'apprendre, et s'il est bien géré, chacun aide l'entreprise à se développer.

Faites savoir à votre équipe que le «ce n’est pas possible sans avoir essayé» n’est pas toléré. Pour arriver aux bonnes idées, il faut pouvoir faire des tests. Les mauvaises pistes pourront alors être écartées plus rapidement.

Faites toutefois attention, la tolérance à l’échec ne veut pas dire de tolérer l’incompétence. Les entreprises innovantes tentent de recruter les meilleurs employés possibles. Explorer des idées risquées qui finissent par échouer est bien, mais des compétences techniques médiocres, une réflexion bâclée, de mauvaises habitudes de travail et une mauvaise gestion ne sont pas acceptables.

 

8. Valorisez la diversité culturelle et les profils atypiques.

Recruter des personnes de divers horizons n’est pas seulement éthique, cela augmente aussi votre créativité et votre performance. Selon le Havard Business Review, une équipe avec un membre qui partage l’origine ethnique d’un client est 152% plus susceptible qu’une autre de comprendre ce client. Avantageux, non?

Quant aux profils atypiques, je vous invite à lire mon billet sur le blogue Les Affaires pour en découvrir tous les avantages.

Cela implique du temps, de l'énergie et de l'argent. Et surtout, l'innovation doit devenir une valeur fondamentale de l'entreprise en laquelle les membres de votre équipe croient.

 

À propos de ce blogue

L’innovation et l’entrepreneuriat sont deux sujets qui me touchent particulièrement. Depuis mon plus jeune âge, mon TDA/H ma toujours donné l’impression d’être différent. Ce surplus d’énergie constant est devenu un véritable incubateur à idées. Je partagerai donc avec vous mes réflexions et des histoires inspirantes qui touchent l’innovation, mais aussi la santé mentale des entrepreneurs. Parfois provocant, je m’assurerai de vous sortir de votre zone de confort. Dominic Gagnon est entrepreneur depuis son plus jeune âge. Dès l’âge de 14 ans, il fonde ses deux premières sociétés, une firme de création de sites Web ainsi qu’une maison de disque. Ce sera le début d’une longue aventure entrepreneuriale. Dès son entrée à l’Université, il fonde Piranha, qui deviendra l’une des plus grandes agences de marketing mobile au Canada avec des bureaux à Québec, Montréal, Toronto et Paris. Avant l’âge de 30 ans, il fera la vente de 3 entreprises pour finalement occupée le poste de co-fondateur et président de Connect&GO, société montréalaise spécialisée dans le marché des bracelets intelligents qui produit a produit plus de 10 millions de bracelets lors d’évènements tels que C2 Montréal, Universal Studio, le SuperBowl et plus dernièrement les Jeux olympiques. Loin de peindre le portrait type de l’entrepreneur, son parcours chaotique lui a pourtant valu de nombreuses récompenses dont la mention de Jeune Entrepreneur de l'année Desjardins en 2012, figurer parmi les 10 personnalités de l'année de l'industrie des communications et du marketing d’Infopresse en 2013 et parmi les Personnalités de l’année La Presse. Plus dernièrement, en 2019, il fut nommé simultanément Personnalité d’affaires de l’année, Éclipse par Raymond Chabot Grant Thorton et Leader international de la JCCM. Le réputé magazine américain BizBash la aussi désigné comme l’une des 15 personnes les plus innovantes au monde auprès des géants comme Disney et Target. En 2020, il se joint au Centech, l’un des meilleurs accélérateurs au monde, propulsé par l'ÉTS en tant qu’Entrepreneur en résidence et Maître d’enseignement en Entrepreneuriat ainsi que membre du conseil stratégique de l’ESG-UQAM. Il siège aussi au conseil d’administration de Zu, l’incubateur crée par le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, en plus d’y être PDG en résidence pour le programme Focus.

Dominic Gagnon

Sur le même sujet

Quels rôles jouent le risque et la chance dans l'innovation?

04/05/2021 | Dominic Gagnon

BLOGUE INVITÉ. On se demande souvent quel est le rôle du risque et de la chance dans le succès de l'innovation.

Raefer Wallis veut sortir l'immobilier de l'âge médiéval

27/04/2021 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «L’immobilier a fait un travail extrêmement médiocre pour favoriser une culture de l’innovation.»

Blogues similaires

La charge mentale de l'entrepreneur

11/05/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. La charge mentale est insidieuse du fait qu’elle ne quitte jamais l’esprit.

Du show-business en bleu

26/04/2021 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Michel Louvain est un exemple à suivre tant pour la communauté artistique que pour le monde des affaires.

La légende du pays aux frontières invisibles

16/04/2021 | Mélanie Paul

BLOGUE INVITÉ. Les citoyens de ce pays ont toujours fait preuve de résilience et ont trouvé des pistes de solutions.