L'enfer du travail à la maison avec un TDAH

Publié le 22/02/2024 à 12:00

L'enfer du travail à la maison avec un TDAH

Publié le 22/02/2024 à 12:00

Photo : Yannick Menard pour Unsplash.com

EXPERT INVITÉ. La photo ci-dessus est bien celle d’un écureuil. Ceux d'entre vous qui, comme moi, ont reçu un diagnostic de TDAH comprendront probablement pourquoi j'ai choisi cette image pour représenter ce blogue.

C’est simple: les écureuils, avec leur agilité et leur nature espiègle, incarnent parfaitement les défis auxquels nous sommes confrontés en travaillant à domicile avec un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Il suffit d’observer quelques minutes un écureuil pour comprendre: ils sont à la fois imprévisibles et semblent totalement distraits, regardant en permanence autour d’eux. J’ai aussi possiblement choisi cette image compte tenu qu’habitant à la montagne, lorsque je travaille de la maison, je suis fréquemment distrait par les écureuils dehors qui réalisent des prouesses entre les arbres !

Qu’on soit d’accord ou pas, le télétravail est là et il va rester. Même si personnellement, je préfère de loin travailler du bureau, car je m’y sens plus productif, j’ai aussi dû apprendre à travailler parfois de la maison pour optimiser mes déplacements et mes journées. Chaque fois, je me dis que cela va être plus productif, mais pour finir, c’est un vrai combat contre moi-même et mon trouble d’attention.

Au fil du temps, j’ai toutefois développé plusieurs trucs pour être plus performant que je vous partagerais dans les prochaines lignes.

 

Qu’est-ce que le TDAH ?

«Le trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité (TDAH) de l’adulte est un trouble de santé mentale qui comprend une combinaison de problèmes persistants tels que des difficultés d’attention, une hyperactivité et un comportement impulsif. Le TDAH chez l’adulte peut entraîner des relations instables de mauvais résultats au travail ou à l’école une faible estime de soi et d’autres problèmes», selon le livre J’M les TDAH.

 

Comment le TDAH rend-il le travail à domicile plus difficile ?

La productivité est quelque chose de très important pour moi. Ayant adopté la semaine de quatre jours chez Connect&GO, il n’est pas question de perdre une seule journée de productivité. Malgré tout, à chaque reprise que je travaille de la maison, j’ai l’impression de ne pas avancer à la même vitesse qu’au bureau. En fait, j’ai réalisé que pour moi, la structure apportée par l’environnement du bureau est quelque chose qui m’aide énormément à lutter contre ma difficulté à être souvent distrait ou à procrastiner.  De plus, être entouré d’autres personnes m’aide à réduire mes comportements impulsifs.  Eh oui, savoir qu'il y a des gens au bureau qui me regardent m'aide à combattre mes impulsions de jouer avec mon téléphone ou de commencer à tourner sur ma chaise.

Contrairement au travail à domicile où tout est permis (selon vos propres règles), les environnements de bureau proposent une structure et un encadrement. Par exemple, dans la majorité des cas, les employés disposent de bureaux qui leur sont attribués. Il y a aussi des règles ou des normes sociales comme ne pas parler trop fort dans les zones de travail. Tout cela aide évidemment à rester un peu plus concentré.

Toutefois, le télétravail peut aussi être un atout puissant pour une personne avec un TDAH si elle réussit à aussi mettre en place une certaine structure.

 

Vous devez structurer votre emploi du temps!

Les gens atteints d’un TDAH ont généralement des défis importants quant à l’attention et la gestion de leur impulsivité. Il est donc impératif de mettre en place différentes stratégies pour bien réussir.

Dans mon cas, la gestion de mon temps est l’un des aspects les plus difficiles à gérer lorsque je suis à la maison. Tout à coup, je mélange mes tâches familiales et domestiques avec le travail. Rapidement, je réalise que je commence plusieurs projets sans rien terminer. La réalité est que j’ai énormément de difficulté à gérer les distractions de la maison: que ce soit la proximité de la télévision, la possibilité de monter me cuisiner quelque chose, etc. Le tout s’ajoute au fait que ma femme possède son bureau à la maison et que celle-ci adore venir discuter à différents moments dans la journée.

J’ai donc rapidement dû apprendre à mettre des limites à mes proches, sans quoi je ne pourrais pas réussir à accomplir mon travail. Cela est plus difficile au départ, car le fait d’être à la maison donne l’impression à tout le monde que vous êtes accessible et disponible.

L’un des bons moyens est d’utiliser votre calendrier pour planifier des pauses dans la journée. Elles sont nécessaires pour que vous puissiez rester productif! Vous devez ainsi expliquer à vos proches votre emploi du temps et les aviser de l’importance de pouvoir vous laisser dans votre bulle durant cette période. Par exemple, j’utilise une petite affichette sur la porte qui est un avion. Lorsqu’un pilote s’apprête au décollage, personne n'a le droit de venir le déranger et la porte est inaccessible – je demande la même chose de mon côté lorsque je dois être concentré sur mes livrables. Car, une distraction de quelques minutes comme «qu’as-tu envie de manger pour diner» peut me faire perdre plus de 30 à 45 minutes de productivité!

Il existe de nombreuses applications créées pour vous aider à gérer votre emploi du temps. Certaines d’entre elles intègrent l’intelligence artificielle pour planifier intelligemment les horaires pour vous. Je pense par exemple à Motion, Calendly ou Sunsama qui sont très performantes.

Je m’assure aussi d’avoir une liste de tout ce que je dois accomplir dans la journée et de mettre des plages horaires attitrées. Cela m’évite de sauter d’une tâche à l’autre.

Éviter au maximum les distractions

La technologie peut à la fois être une aide puissante pour gérer son temps et être plus performant, mais aussi une grande source de distraction. Vous devez donc faire attention de ne pas vous laisser distraire que ce soit par les notifications de vos réseaux sociaux ou par le bruit de la télévision qui est restée ouverte à la maison. Au contraire, utilisez votre TDAH pour vous mettre dans le meilleur scénario d’hyperfocus.

Au-delà du téléphone, qui est, selon moi, la plus grande distraction dans ma journée, la seconde distraction revient à mon introduction et aux écureuils: les fenêtres sont pour moi un réel danger! Eh oui, les fenêtres! Quoique je reconnaisse à quel point il est agréable de profiter de la lumière du jour, j’ai aussi réalisé que les fenêtres qui donnent sur l’extérieur sont un réel moteur à mon imagination et ma distraction.

Vous pourriez probablement écrire un roman avec le volume de pensées que je peux avoir simplement en regardant dehors.

Par conséquent, je choisis de garder les fenêtres fermées dans mon bureau à la maison, surtout lorsque j'ai des tâches importantes avec des délais serrés. Vous devez déterminer quelles sont vos distractions habituelles et chercher des moyens de limiter leur impact.

 

Demander de l'aide

Si vous n’êtes pas seul à la maison, vous pouvez demander à votre compagne de ne pas hésiter à vous rappeler à l’ordre lorsque vous sortez de votre bulle. De mon côté, ma femme n’hésite pas à me demander ce que je fais lorsqu’à 14h, je suis en train de couper des légumes ou préparer le souper!

Vous pourriez également envisager de parler avec votre responsable de vos défis en matière de TDAH. Beaucoup de gens craignent que leur patron les perçoive différemment s’ils les informent de leur neurodivergence. En effet, vous ne pouvez pas contrôler la réaction des autres. Cependant, personne ne peut vous aider si vous ne leur en donnez pas l’opportunité!

C’est la même chose pour vos collègues. Il peut être très difficile de recevoir en permanence des notifications sur Slack ou des appels vidéo sur Teams. La technologie offre plusieurs options pour vous afficher «non disponible» et n’hésitez pas à expliquer son importance aux autres pour votre propre productivité.

Pour obtenir de l’aide, il faut demander de l’aide. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est nécessaire si vous voulez réussir à vous trouver une bonne hygiène de travail à la maison malgré votre cerveau qui ressemble à une pieuvre à la recherche de la meilleure stimulation!

 

Conclusion

Pour certain, le travail à la maison devient même beaucoup plus productif qu’au bureau. Si vous réussissez à mettre les bonnes choses en place, vous pourrez profiter de la liberté que propose le télétravail. Ne laissez surtout pas vos votre TDAH vous empêcher de profiter de cette nouvelle réalité. Armez-vous de manière appropriée pour fournir la structure et la rigueur que votre situation exige.

Il est également important de se rappeler que les symptômes du TDAH peuvent être des traits précieux pour les travailleurs, tant au bureau qu’à l’extérieur. L'impulsivité m'a conduit au sommet en tant qu'entrepreneur. Ces rêveries pendant les moments d’inattention ont donné naissance à la majorité de mes grandes idées!

Le TDAH peut être votre malédiction ou votre catalyseur. C’est à vous de choisir!

À propos de ce blogue

L’innovation et l’entrepreneuriat sont deux sujets qui me touchent particulièrement. Depuis mon plus jeune âge, mon TDA/H m'a toujours donné l’impression d’être différent. Ce surplus d’énergie constant est devenu un véritable incubateur à idées. Je partagerai donc avec vous mes réflexions et des histoires inspirantes qui touchent l’innovation, mais aussi la santé mentale des entrepreneurs. Parfois provocant, je m’assurerai de vous sortir de votre zone de confort.

Dominic Gagnon

Sur le même sujet

Transformer ses faiblesses en force avec le livre «Mentores»

Mis à jour à 10:26 | Emmanuel Martinez

Le livre «Mentores» rassemble douze témoignages de femmes d’affaires québécoises qui dirigent des entreprises.

Productivité: les entreprises doivent investir davantage

EXPERT. Depuis 2019, le Canada a enregistré le plus faible rythme de croissance de productivité parmi le G7.

Blogues similaires

Quel avenir pour les stations de ski?

16/04/2024 | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. «On peut s’attaquer au problème dès maintenant en s’adaptant et en se diversifiant.»

Cinq secondes pour un destin

27/04/2022 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Même en temps de crise, on devrait toujours aller de l’avant en ne s’éloignant jamais de l’essentiel.

Noël aux couleurs de notre culture

21/12/2021 | Mélanie Paul

BLOGUE INVITÉ. Offrir un cadeau fait par des Autochtones est un bon moyen de tisser des liens avec les Premières Nations