World Future Trends Summit: 4 questions pour filtrer les tendances

Publié le 16/10/2012 à 23:15, mis à jour le 17/10/2012 à 11:06

World Future Trends Summit: 4 questions pour filtrer les tendances

Publié le 16/10/2012 à 23:15, mis à jour le 17/10/2012 à 11:06

BLOGUE. Comment une PME peut-elle naviguer à travers les tendances ? Comment savoir si une tendance vaut la peine qu’on s’y arrête – et que l’on investisse pour y répondre - si l’on n’a pas d’équipe de chasseurs de tendances à l’interne ni de consultants pour nous aider ?

J’ai posé la question à la britannique Maeve Keane, directrice du cabinet PDD, des accompagnateurs de tendances. Maeve est l’une des conférencières du World Future Trends Summit qui se tient à Miami depuis lundi.

Après tout, savoir suivre les tendances est aussi crucial pour une grande entreprise que pour une PME. Aucune organisation n’est immunisée contre la désuétude.

Voici donc quatre questions que Maeve Keane m’a fourni pour aider les entrepreneurs à filtrer les tendances vraiment utiles pour leur entreprise :

1-Quelle est la nature du changement en question ? S’agit-il d’un véritable changement ?

2-D’où vient ce changement ? De quelle macro-influence est-il dérivé ?

3-Quels seront les impacts de ce changement pour mon industrie ?

4-Pourquoi ce changement va-t-il interpeller mes clients ? Pourquoi mon entreprise doit-elle s’y intéresser ?

Et, parce que je me sens généreuse, je vous offre une une réponse boni: faut-il cesser de s’intéresser à une tendance lorsque celle-ci n’est plus une tendance ? Lorsque celle-ci fait partie de notre quotidien ?

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

COVID-19: le moral des Canadiens s'effondre!

03/04/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il n'a jamais été aussi bas, ces trois dernières années, selon une étude de Morneau Shepell...